L'ambassadrice US à Alger a rencontré l’Aménokal de l’Ahaggar

L'ambassadrice US à Alger a rencontré l’Aménokal de l’Ahaggar
Par Lila Ghali | 29 Octobre 2016 | 07:47

L'ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Mme Joan A. Polaschik a récemment rencontré à Tamanrasset l’Aménokal de l’Ahaggar en marge de sa visite dans cette wilaya de l’extrême Sud du pays où elle s'est rendue notamment à Dar El imzad, un centre de formation, de développement, d'échange et de rayonnement de la culture targuie autour de l'Imzad.

La diplomate  américaine ne cache pas l'intérêt de son pays pour cette région de l'Algérie pour "sa beauté naturelle extraordinaire et sa culture très spéciale et unique dans le monde" mais aussi "pour "ces questions de l’heure auxquelles on peut trouver des réponses  à Tamanrasset". Telles ont été quelques unes des confidences livrées dans un entretien au quotidien Liberté.

Dans le même sillage, Mme Joan A. Polaschik a affirmé que "la situation géostratégique de l’Algérie se trouvant au carrefour des questions liées au terrorisme, à l’immigration, à la criminalité transfrontalière et au développement économique est à souligner. Ce qui explique clairement les efforts consentis dans cette région qui se trouve, aujourd’hui, au centre de tous les fléaux. Les États-Unis sont très reconnaissant de ce que l’Algérie a fait dans ce cadre, notamment pour lutter contre le crime transfrontalier et le terrorisme". 

Pour elle, "il y a d’importantes choses qui se passent maintenant dans cette immense wilaya" pour expliquer pourquoi elle a voulu " la visiter pour mieux comprendre les situations à même de trouver les moyens par lesquels les États-Unis peuvent intervenir en guise de soutien".

Autre raison ayant poussé la diplomate à se rendre dans la région de Tamanrasset, ce sont "les besoins exprimés par les localités du Sud". Elle a ainsi confié que "je ne vous cache pas, c’est l’une des raisons pour laquelle je suis venue à Tamanrasset. Je sais que l’Algérie est un pays énorme et ce n’est pas seulement la capitale. Je cherche les moyens pour renforcer notre coopération dans plusieurs domaines, notamment l’éducation".

En résumé de sa visite dans cette wilaya de l’extrême sud du pays, Mme l'ambassadrice a confié que "je trouve que Tamanrasset est une région très belle avec un peuple très chaleureux et hospitalier. C’était intéressant pour moi de m’entretenir avec les responsables de cette wilaya. J’ai eu l’honneur de discuter longuement avec monsieur le wali et j’ai eu également l’honneur de rencontrer l’Aménokal de l’Ahaggar. J’ai appris beaucoup de choses sur la culture des Touareg. Je vais garder de bons souvenirs de ma visite à Tamanrasset".

Mots-clés :
Catégories : Actualité Société A la une

Voir toutes les actualités