L'Algérie et la Russie ont signé un contrat pour la fourniture de chasseurs furtifs Su-57

L'Algérie et la Russie ont signé un contrat pour la fourniture de chasseurs furtifs Su-57
Par Djamil Mesrer | 21 Novembre 2020 | 17:15

"Le ministère algérien de la Défense, dans le cadre des négociations avec l'armée russe, est parvenu à un accord sur l'achat des derniers chasseurs russes Su-57 (...). Le contrat correspondant a déjà été signé par les deux parties", rapporte le site russe Avia.pro, citant la publication d'information Polit Russia.

14 avions furtifs de cinquième génération seront donc fournis à l'Algérie.

Un an plus tôt, les médias avaient déjà rendu compte des intentions de l'Algérie d'acheter un grand lot d'avions de combat russes, parmi lesquels figuraient également des chasseurs furtifs Su-57, mais la confirmation de cela n'apparaissait que maintenant.

«Le ministère algérien de la Défense a signé un contrat pour l'achat à la Russie d'environ 14 chasseurs lourds Su-57 de nouvelle génération. Cela fait de l'Algérie le premier client étranger des nouveaux combattants du Kremlin après leur entrée en production en série en juillet 2019», indique Polit Russia, en référence à l'édition américaine de Military Watch.

L'achat de chasseurs furtifs Su-57 pourrait permettre à l'Algérie de devenir l'une des meilleures forces aériennes de tout le continent africain, souligne la même source.

Le Su-57 est un avion de combat de 5e génération, le premier développé par la Russie. Il s’agit donc d’un appareil performant à la fois furtif, aérodynamique et doté d’une intelligence artificielle. Autre avantage de taille : la vitesse de l’avion. Il supplante le Rafale français et le F-35 américain, avec une pointe à 2 600 km/h, une vitesse ascensionnelle de 21 000 m/minute et un champ d’action de 1 750 à 1 800 km. 

Selon le constructeur sa maniabilité en vol est exceptionnelle.

Voir toutes les actualités