L'Algérie déploie plus de 35.000 hommes à ses frontières Sud

L'Algérie déploie plus de 35.000 hommes à ses frontières Sud
Par Abbès Zineb | 30 Octobre 2012 | 08:21

Pas moins de 35.000 hommes ont été déployés par l'Algérie tout au long de ses frontières avec ses voisins du Sud, le Mali, le Niger, la Mauritanie et la Libye en prévision d'une éventuelle intervention militaire dans le Nord du Mali selon des sources concordantes.

Les autorités algériennes, notamment le ministère de la défense nationale, ont décidé de maintenir le dispositif déployé déjà durant les évènements survenus en Libye en plus de l'envoi des renforts supplémentaires depuis l'annonce du recours à la force pour libérer le Nord malien aux mains des islamistes depuis plusieurs mois.

Ainsi même si la participation directe à l'intervention annoncée dans le Nord du Mali de soldats de l'ANP semble exclue, l'état-major a décidé de maintenir le dispositif mis en place lors de la crise libyenne estimé à pas moins de  25. 000 soldats de l'infanterie  et aviateurs déployés le long des frontières  du pays.

Le corps de la gendarmerie, dont la mission de garde des frontières lui revient,  à dépêché il y a quelques semaines  des renforts dans la région.

Pas moins de 9 unités supplémentaires de gardes-frontières (GGF) disposant d'appuis logistiques et d'un soutien aérien commencent à prendre position pour atteindre ainsi  au total, près de 10.000 hommes  d'ici début du mois de novembre prochain.

En somme même si l'Algérie continue de privilégier la voie des négociations pour dénouer la crise dans le Nord du pays voisin, le Mali, elle se prépare au pire des situations et montre sa détermination à protéger ses frontières et parer à tout mouvement de repli des groupes armés islamistes sur son territoire.

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités