La Syrie déplore le refus de la France du vote à son ambassade pour la présidentielle

Par Abbès Zineb | 11 Mai 2014 | 22:47

Le gouvernement français a officiellement informé l'ambassade syrienne à Paris de son refus de permettre aux Syriens résidant en France de participer à l'élection présidentielle syrienne prévue le 28 mai, a indiqué dimanche le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère a déploré cette décision qui empêche les citoyens syriens résidant en France de pratiquer leur droit constitutionnel, selon le communiqué.

"Le peuple syrien seul a le droit de déterminer en pleine liberté qui va diriger son pays à la prochaine étape, malgré tous les obstacles dressés sur son chemin", a souligné le ministère qui a appelé l'opinion publique mondiale à condamner ce comportement "irresponsable" du gouvernement français.

Au cours du conflit qui dure depuis plus de trois ans en Syrie, la France a émergé comme l'un des principaux alliés de l'opposition syrienne, qui a boycotté l'élection présidentielle.

La campagne électorale pour la présidentielle du 3 juin en Syrie a débuté dimanche, et trois candidats dont le président actuel Bachar el Assad ont été validés par la Cour constitutionnelle suprême pour le scrutin qui ne se déroulera que dans les territoires contrôlés par les forces gouvernementales.

Les ressortissants syriens sont appelés à voter le 28 mai aux ambassades et consulats syriens. L'ONU avait vivement critiqué la décision de Damas de tenir cette élection, "incompatible avec l'esprit et la lettre du communiqué de Genève" sur une transition démocratique en Syrie.(Aps)

Mots-clés :
Catégories :

Voir toutes les actualités