La dépouille de Radia Benaziez, tuée dans l'incendie criminel de Paris (France), rapatriée

La dépouille de Radia Benaziez, tuée dans l'incendie criminel de Paris (France), rapatriée
Par Kaci Haider | 08 Février 2019 | 08:17

Le dépouille de l'Algérienne, Radia Benaziez, tuée dans l'incendie criminel, survenu dans la nuit de lundi à mardi dans le 16ème arrondissement de Paris (France), a été rapatriée jeudi soir à bord d'un vol à destination d'Alger.

L'accompagnement de la procédure de rapatriement du corps de la défunte a été instruit par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a indiqué l'ambassadeur d'Algérie en France, Abdelkader Mesdoua.

Les obsèques se dérouleront à Alger et elle sera enterrée au cimentière de Garidi (Kouba) sur les hauteurs d'Alger.

Radia Benaziez, la quarantaine, est morte suite à l'incendie criminel provoquée par une femme dans un immeuble du quartier huppé de Paris.

La cérémonie de recueillement s'est déroulée en présence de son époux, des membres de sa famille, ses proches et amis, de l'ambassadeur d'Algérie et du consul général d'Algérie à Paris, Mohamed Kebir Addou.

Fille du défunt journaliste Slimane Benaziez, décédé en septembre 2017, Radia a été diplômée en 2002 de l'Ecole polytechnique d'architecture et d'urbanisme (EPAU) d'El Harrach (Alger), avant de s'installer en France pour poursuivre une formation de gestion des entreprises.

En sa qualité d'architecte, elle s'était spécialisée dans le conseil du maître d'ouvrage dans la gestion des projets (programmiste), avant de décider de travailler à son compte en créant un atelier pour l'architecture intérieure. 

Voir toutes les actualités