Justice : Ouyahia et Sellal seront-ils présents demain au tribunal de Sidi M’hamed ?

 Justice : Ouyahia et Sellal seront-ils présents demain au tribunal de Sidi M’hamed ?
Par Djamil Mesrer | 01 Décembre 2019 | 15:52

Le tribunal de Sidi M’hamed à Alger aura demain (lundi) rendez-vous avec l’histoire, à la faveur du procès de deux anciens premiers ministre Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, dans le cadre du dossier de « montage de véhicules » dans lequel sont impliqués également les ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, ainsi que les hommes d’affaires Tahkout Mahieddine, propriétaire de la marque Hyundai et Mourad Eulmi, représentante exclusif de la prestigieuse marque Volkswagen.

Mais à quelques heures de l’ouverture de ce procès hors-normes, c’est le doute qui régne quant à la présence au banc des accusés des deux anciens premier ministres.

Selon des sources, Ahmed Ouyahia, qu’on décrit comme étant « malade » et Abdelmalek Sellal ont pris la décision, en concertation avec leurs avocats de ne pas se présenter à l’audience qui risque donc de s’ouvrir en leur absence.

A travers cette absence, sauf changement de dernière minute, les deux anciens premiers ministres entendent exprimer leur défiance à l’égard d’une « justice qui va les jeter en pâture à l’opinion pour susciter une adhésion et une participation à la présidentielle du 12 décembre ».

Les mêmes sources trouvent en effet la « coïncidence  bizarre » entre le calendrier judiciaire à travers la programmation de ce procès et le calendrier politique avec la présidentielle du 12 décembre.

Pour rappel, le ministre de la Justice, lors de son passage mercredi dernier devant les sénateurs, avait parlé de «sommes ahurissantes détournées, rien que dans le créneau du montage de véhicules » dans lequel sont impliqués Ouyahia et Sellal.        

Voir toutes les actualités