Justice : Les avocats boycottent les audiences

Justice : Les avocats boycottent les audiences
La Rédaction | 25 Octobre 2011 | 18:13

Les avocats d'Alger ont boycotté, aujourd’hui mardi, les audiences au niveau des tribunaux et Cours de justice de la capitale pour réclamer la révision du projet de statut de la profession d'avocat.

Ce mouvement de protestation qui se poursuivra jusqu'à jeudi intervient en application des délibérations de l'Assemblée générale extraordinaire de l'Union nationale des barreaux d'Algérie (UNBA), tenue les 14 et 15 octobre, à Bejaïa, et qui avait appelé au boycott des audiences pendant trois jours, à travers tout le territoire national.

Dans son communiqué, repris par l’APS, le Barreau d'Alger a précisé que la principale revendication des avocats consistait en "la révision (du projet) de statut de la profession d'avocat", indiquant que "la situation dont souffre la profession est déplorable".

Ce boycott ne concerne pas uniquement les audiences au niveau des tribunaux et Cours de justice mais également les établissements pénitentiaires. Le 29 juin dernier, les avocats du barreau d'Alger avaient organisé une marche du tribunal de Sidi M'Hamed jusqu'au siège de l'APN pour protester contre le projet de loi les concernant et réclamer son retrait, car "limitant leur libertés".

Le président de l'UNBA, Me Mustapha Lanouar a déclaré lundi à la presse que les revendications des avocats portent sur "l'amendement de certains articles" du projet de statut de la profession et non sur son retrait. Quelque 5400 avocats sont membres du Bâtonnat d'Alger sur un total de 30000 répartis à travers tout le territoire national.

Mots-clés :
Catégories : Actualité

Voir toutes les actualités