Il a mis ses menaces à exécution : Donald Trump coupe les ponts avec l'OMS

Il a mis ses menaces à exécution : Donald Trump coupe les ponts avec l'OMS
Par Moumène Belakram | 30 Mai 2020 | 03:43

Les dégâts collatéraux ravageurs  de la pandémie du coronavirus ont enregistré un pic, vendredi, avec la décision du  président américain, Donald Trump, de couper définitivement les ponts avec la puissante organisation mondiale de la santé (OMS).

C’était dans l’air du temps, le Président US n’ayant  eu de cesse de réitérer  ses menaces ; accablant l’OMS de ne plus être au diapason de ses missions de veille, aptes à anticiper les crises sanitaires, telles que la pandémie du nouveau coronavirus  qui ravage actuellement  le monde, notamment les USA enregistrent  plus de 100 000 décès.

Premier donateur de l’OMS avec près de 500 millions USD, Trump qui a toujours suggéré une collusion de l’organisation avec la Chine, épinglée également par le pensionnaire de la Maison Blanche  sur la non transparence de sa gestion du virus né sur ses terres, a commencé par réduire son aide tout en fixant un ultimatum à l’instance de Tedros Ghebreyesus pour mener des réformes qu’il jugeait «exigées et nécessaires».

Une escalade marquée par une démarche radicale, même si Trump affirme  que les fonds destinés jusque-là à l’OMS allaient être alloués, désormais, à de ‘’vagues’’  organisations du même acabit,  et qui intervient au plus mauvais moment  alors que le monde entier, tétanisé par le Covid-19, est toujours à la recherche  d’un vaccin salvateur.

La lame de fond du coronavirus déferle, déjà !

Voir toutes les actualités