Grève des médecins résidents : Le mouvement se divise

Grève des médecins résidents : Le mouvement se divise
Par Abbès Zineb | 13 Juin 2018 | 12:33

Le mouvement de protestation des médecins grévistes, après la lassitude, connait depuis hier une division profonde dans ses rangs. Au communiqué rendu public mardi après-midi, dans lequel le collectif syndical CAMRA annonçait la reprise des gardes à partir de mercredi, comme un "signal de bonne volonté" en direction du ministère de la Santé, le bureau régional de Constantine réagit vivement en le dénonçant.

«  Chers consœurs, chers confrères, un communiqué non  validé par des membres du bureau national a été malencontreusement diffusé et ce contre la volonté   de l’ensemble des membres du bureau national », écrit le bureau  régionale de Constantine qui pointe « l’absence d’initiative  et de réelle volonté  du ministère de la santé  de trouver une solution  pérenne à ce mouvement et ce malgré  toutes le déclarations  appelant les médecins résidents  à une reprise de l’activité  de garde pour des négociations concrètes ».

Conséquence, le bureau régional de Constantine, après réunion a décidé « à l’unanimité le maintien de l’arrêt d’activité de gardes jusqu’à nouvel ordre », dénonçant « le chantage e la part de la tutelle » accusée de refuser le dialogue et d’entretenir le statu quo.   

Voir toutes les actualités