Gaid Salah rend hommage à Bedoui et assure que « l’Algérie sortira de la crise »

 Gaid Salah rend hommage à Bedoui et assure que « l’Algérie sortira de la crise »
Par Abbès Zineb | 12 Septembre 2019 | 14:41

Ahmed Gaid Salah s’est encore fendu jeudi d’une nouvelle déclaration dans laquelle il évoque la situation politique pays, assurant à ce propos que « l’unique constante et certaine est que l’Algérie sortira de sa crise, et personne, je dis bien personne, n’a le pouvoir d’interrompre ou d’entraver la marche de l’Algérie et l’empêcher d’atteindre son objectif. »

Parlant de la prochaine élection présidentielle et du dispositif de la sécurisation du vote et de la transparence des opérations, le chef d’Etat-major relève « les riches conclusions issues de la tenue du Conseil des Ministres, en date du 09 septembre 2019, sous la présidence du Chef de l’Etat, Monsieur Abdelkader Bensalah, qui a tenu à donner ses instructions pour réunir toutes les conditions à même de préparer convenablement les présidentielles et mettre à disposition tous les moyens pour leur déroulement dans la transparence et l’intégrité. »  

Pour le patron de l’Armée « la création de l’autorité nationale indépendante chargée des élections ainsi que l’amendement de la loi organique portant sur le régime électorale(…), , sont la preuve manifeste de la volonté et la détermination de l’Etat, avec toutes ses institutions, à aller de l’avant afin de mettre en place toutes les conditions pour réussir ce rendez-vous électoral majeur. »

Ahmed Gaid Salah met en exergue, dans le cadre global de la préparation de cette importante échéance électorale, « la concrétisation de ces attentes populaires », citant notamment l’augmentation de la prime des personnes aux besoins spécifiques de 4.000 à 10.000 Dinars, ainsi que la préparation de la prochaine rentrée universitaire.

Occasion pour lui de remercier le gouvernement Bedoui qui , selon lui « a pu s’acquitter de ses missions dans des conditions difficiles et exceptionnelles et concrétiser de nombreuses réalisations sur le terrain au profit du peuple algérien, et pour prendre en charge les problèmes socio-économiques rencontrés. C’est une vérité que nous disons aujourd’hui sans exagération ni complaisance, partant du principe de dire au fauteur qu’il a mal agit et au bienfaiteur qu’il a bien agit. »

Cet hommage du chef d’Etat-major à Noureddine Bédoui, après celui de Bensalah dernièrement, ressemble à une sorte de trophée qui lui est remis, en prévision de son éventuel départ que certains disent imminent, étant une des conditions posées par le panel pour l’organisation de la présidentielle.   

Voir toutes les actualités