Décès du chanteur Cheikh Abdelwahab Abdjaoui

Décès du chanteur Cheikh Abdelwahab Abdjaoui
Par Ameziane Athali | 08 Janvier 2012 | 13:30

Le célèbre chanteur Kabyle Cheikh Abdelwahab Abdjaoui s’est éteint samedi en début de soirée à l’âge de 87 ans suite à une longue maladie.

De son vrai nom Rachid Baouche, le regrettée est né en 1925 à Béjaia. Il a débuté sa carrière artistique sous la direction d’un autre monument de la chanson et de la musique algérienne, le regretté Cheikh Sadek Abdjaoui, qui l’a intégré au sein de la troupe musicale de la station radiophonique de Béjaia durant les années 40.

Cheikh Abdelouahab Abdjaoui a participé à l’enregistrement de centaines de chansons kabyles et chaabi aux cotés des Cheikh Amokrane Agaoua, Ckeikh El-Mouhoub et El-Ghazi. Il doit sa célébrité à une de ses chansons, « Ah a Belyazit», inspirée d’un vieux conte du terroir « le chien, le chacal et le coq » et interprété en duo avec Cheikh Sadek Abdjaoui. Il a aussi à son actif la célèbre chanson "A Bu taamamt d uqendur" dans laquelle il relate le retour d’émigrés au pays à bord d’un bateau après un long exil.

Abdelwahab Abdjaoui s’est aussi illustré par des chansons engagées durant la guerre de libération nationale qui lui ont valu de gros soucis avec l’administration coloniale.

Parallèlement à sa carrière d’artiste, il exerçait comme électricien au théâtre de Béjaia des années 1950 jusqu’aux années 1970. Les organisateurs du festival de la chanson Amazighe qui se tient annuellement à Béjaia ont eu le mérite de lui rendre hommage en lui dédiant sa dernière édition qui a eu lieu en septembre 2011.

 

Mots-clés :
Catégories : Actualité

Voir toutes les actualités