Coronavirus : Abderrahmane Benbouzid module ses propos sur la crise sanitaire dans le pays

 Coronavirus : Abderrahmane Benbouzid module ses propos sur la crise sanitaire dans le pays
Par Moumène Belakram | 23 Novembre 2020 | 12:26

Sans être forcément un rétropédalage, par rapport à l’alarmisme qu’il a laissé entrevoir, hier, sur la crise sanitaire liée au coronavirus, le ministre de la Santé est revenu de façon plus soft sur le sujet, ce lundi lors d’une conférence de presse.

Abderrahmane Benbouzid a tenu à positiver, déclarant que  «nous sommes en guerre avec l’épidémie, et nous avons appris à vivre avec», soulignant encore que «grâce à la mobilisation des médecins et de la population, nous avons pu vaincre le première vague, et nous sommes désormais dans une situation plutôt stable».

Il a toutefois déploré le fait que «des  gens ne prennent pas encore la mesure du danger», dira-t-il, affirmant que  «nous avons constaté le non-respect les mesures de port de masque et de le distanciation physique, ainsi que les autres recommandations de ministère».

Benbouzid rappellera, enfin, que tous les pays du monde se trouvaient confrontés à des difficultés dans la lutte contre cette pandémie.

«La recrudescence des contaminations au Covid-19, observée ces dernières semaines, ne concerne pas que l’Algérie et tous les pays à travers le monde, en pâtissent», a-t-il conclu.

Pour rappel, le ministre, et lors de son passage, dimanche, sur les ondes de la Radio nationale avait évoqué sur la possibilité, pour les autorités, de prendre  davantage de  mesures plus drastiques en cas de hausse effrénée  des contaminations au Covid-19, affirmant que le pays faisait bel et bien face à une deuxième vague de l’épidémie.

Voir toutes les actualités