Chute du prix de pétrole : L'Algérie risque une crise

Chute du prix de pétrole : L'Algérie risque une crise
Par Khidr Ali | 01 Juillet 2012 | 22:35

L'équilibre du budget de l'Etat algérien est menacé par la chute des cours du pétrole enregistrée ces derniers jours.

C'est la banque d'Algérie qui vient de tirer la sonnette d'alarme en rappelant dans une sévère mise en garde que cet équilibre du budget est établi à base du prix de pétrole supérieur à 110 dollars le baril alors que les cours ont terminé la semaine à 85 dollars.

Le rapport annuel sur les tendances financières et monétaires de l'année 2011 présenté, ce dimanche à la presse, par Djamel Benbelkacem, directeur conseiller à la banque la référence d'un baril de pétrole à 112 dollars pour maintenir l'équilibre du budget de l'Etat a été rappelée.

En cas de la persistance de la chute des prix du pétrole pour atteindre les 60 dollars, l'Algérie sera contrainte de puiser du Fonds de régulation des ressources(FRF) pour faire face aux dépenses publique a expliqué le même responsable qui n'a pas manqué de rassurer  que ce fond dont, qui a renfloué fin 2011 plus de 5381 milliards de dinars, peut couvrir une dizaine d'années de déséquilibre budgétaire.

 

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité A la une

Voir toutes les actualités