Algérie- Côte d’Ivoire 1-1 : les verts en demi finale, après les tirs aux buts (4-3) (Actualisé)

Algérie- Côte d’Ivoire 1-1 : les verts en demi finale, après les tirs aux buts (4-3)  (Actualisé)
Par Nourredine B | 11 Juillet 2019 | 18:08

19h 51: l'Algérie accède aux demi finales, à l'issue des tirs aux buts '(4-3). Si Belaili a raté sont tir, l'ivoirien Serey Dié lui a emboité le pas dans le dernier essai de la série,  alors que Mbolhi avait bloqué Wilfried Koni. Les Fennecs retrouveront dimanche en demi finale les Super Eagles du Nigéria.

19h 38: Fin de partie, après un dernier essai de Delort qui a remplacé Feghouli. C'est la séance fatidiques des tirs aux buts

18h 50 : Malgré l'entrée de Slimani à la place de Bounedjah , le score restera inchangé . Ca va partir pour les prolongations

18h20 ;Kodjia se joue de deux défenseurs evrts et fusille Mbolhi. 1-1

 

18h 08 : A la reprise, Boundedjah s’échappe seul face au gardien qui le contre. La Var valide lepénalty. Bounedjah l’envoie au dessus d la barre


Comme appréhendé, le choc entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire, jeudi en quarts de finale de la CAN 2019, a début avec un terrible pressing des Ivoiriens qui manquent deux fois de suite de faire le break à d’entrée de jeu et à deux reprises (4’ et 5’) par Gradel et Kodji.

 C’est Ryad Mahrez qui sonne quelques minutes plus tard la révolté algérienne, quand après avoir embarqué la défense des ‘’Elephants’’, il croise trop son tir du gauche.

L’alerte est donnée. Elle sera traduite à la 20’. Sur passe du même Mahrez, généreux dans l’effort en repli défensif, Feghoui dévisse subtilement son tir pour tromper le keeper ivoirien. 1-0. Les verts prennet option pour les demi finales.

Mais le plus dur reste à faire. D’autant qu’Attal et ses frères ne tiennent pas vraiment le coup au niveau physique. D’ailleurs le lutin latéral quittera les siens  pour, vraisemblablement, une contusion à la clavicule. Il est remplacé par Mehdi Zeffane.

Quelque peu désarçonnés par la tournure d’une situation où ils faisaient pratiquement le job, se laissent gagner par la nervosité, à l’image d’ un Zaha qui écope d’un jaune suite à sa friction avec Bensbaïni, également averti.

Après un autre raté notables des Ivoiriens, l’arbitre renvoie tout le monde aux vestiaires.

Le second half promet !

 

 

 

 

 

 

Voir toutes les actualités