Ahmed Saïd raconte la diffusion par "Sawt al arab" de la Déclaration du 1er novembre

Par Abbès Zineb | 08 Juillet 2012 | 13:25

Le journaliste égyptien Ahmed Saïd, ancien directeur de la radio "Sawt El-arab" a affirmé que la retransmission par sa propre voix de la déclaration du 1er novembre 1954 sur les ondes de cette radio et l'envoi de la première cargaison d'armes destinées au combattants algériens, étaient les faits les plus marquants dans sa vie professionnelle.

Cet ancien journaliste âgé de 87 ans a indiqué avoir gardé une copie de cette déclaration pendant trois jours avant sa retransmission dans la nuit du 1er novembre 1954. "C'était l'un des moments forts dans ma vie professionnelle".

Il a rappelé à cette occasion que la radio "Sawt el arab" avait interrompu ses programmes dans la nuit du 1er novembre 1954 pour diffuser durant 24 heures la déclaration de la révolution, des chants patriotiques algériens et les informations sur les opérations des moudjahidine.

Ahmed Saïd a encore rappelé que des éléments des forces armées égyptiennes avaient organisé cette opération avec des Algériens qui suivaient des formations militaires en Égypte dont le défunt président Houari Boumediene.

Il a évoqué à cette occasion les relations historiques qui lient l'Egypte et l'Algérie ajoutant que la France voulait à travers sa participation aux côtés des pays occidentaux dans l'agression de 1956, punir l’Égypte pour son soutien à la révolution algérienne.

Ahmed Saïd est également revenu sur la participation des forces armées algériennes dans la guerre d'octobre 1967 et celle de 1973 contre Israël, durant laquelle l'Algérie a payé d'avance à l'Union soviétique les armes dont avait besoin l’Égypte pour remplacer ses pertes. (APS)

Mots-clés :
Catégories :

Voir toutes les actualités