Algérie 1

Icon Collap
...

8ème FIOFA d'Oran: le film marocain "L'orchestre des aveugles" décroche le Wihr d'or

12-06-2015 22:16  La Rédaction

Le long métrage "L'orchestre des aveugles" du réalisateur marocain, Mohamed Mouftakir, a remporté le grand prix "Wihr d'Or" (lion d'or) à la 8ème édition du Festival international d'Oran du film arabe (FIOFA), organisé dans la capitale de l'Ouest algérien du 3 au 12 juin.

Le lauréat de cette catégorie d’œuvres cinématographiques a été annoncé lors de la cérémonie de clôture de ce festival vendredi soir au Centre des conventions d'Oran (CCO) "Mohamed Benahmed" en présence du ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, et d'une pléiade d'artistes et comédiens arabes.

Le film relate l'histoire d'un orchestre populaire dont les musiciens se font passer parfois pour des aveugles pour animer des fêtes réservées aux femmes. Dans la catégorie des courts métrages, le prix "Wihr d'or" est revenu à l'oeuvre "Et Roméo épousa Juliette" à la réalisatrice tunisienne Hind Boudjemaa, qui aborde la monotonie dans la vie conjugale et l'absence de romantisme après des années d'amour.

Sur un autre registre, le documentaire "Je suis avec la mariée", co-réalisé par le palestinien Khaled Souleimane Ennaciri et les italiens Gabriel Del Grande et Antonio Oujoujliar , a décroché le "Wihr d'or" dans la compétition réservée à cette catégorie. Cette oeuvre traite de l'émigration clandestine dont les candidats sont des palestiniens et syriens fuyant la guerre en Syrie vers l'Europe.

Le palmarès

Voici le palmarès des récompenses en clôture de la 8ème édition du Festival international d'Oran du film arabe (FIOFA), vendredi soir à Oran:

- Grand prix "Wihr d'or" des longs métrages: film "l'orchestre des aveugles" du réalisateur marocain Mohamed Mouftakir.

- Prix du meilleur scénario à Amine Ramses (Egypte) dans le long métrage "A l'heure du Caire".

- Prix du meilleur rôle féminin à l'actrie syrienne Sabah El Djazairi" dans le long métrage "La mère3.

- Prix du meilleur rôle masculin à l'égyptien Nour cherif dans "A l'heure du Caire".

- Prix spécial du jury au long métrage algérien "Je suis mort" de Nassim

- Prix "Wihr d'or" des courts métrages: film tunisien "Et Roméo épousa Juliette" de la réalisatrice tunisienne Hind Boudjemaa.

- Prix spécial du jury algérien: court métrage "Passage à niveau" du réalisateur algérien Anis Djaad.

- Mention spéciale au court métrages "Dem wa ma" (Eau et sang) du réalisateur Abdallah Djaouhari

- Prix "Wihr d'or" des documentaires: "Je suis avec la mariée" co-réalise par le palestinien Khaled Souleimane Ennaciri et les italiens Gabriel Del Grande et Antonio Oujoujliar.



Voir tous les articles de la catégorie "Actualité"