Abderahmane Bouguermouh : «J’ai été spolié de La colline oubliée»

Abderahmane Bouguermouh : «J’ai été spolié de La colline oubliée»
Par Ameziane Athali | 28 Mars 2012 | 16:34

Le réalisateur du célèbre film «La colline oubliée», Abderrahmane Bouguermouh, appelle le ministère de la Culture à tout tenter pour récupérer une copie de son œuvre de France et permettre ainsi sa projection dans les salles de cinéma en Algérie.

Il s’est dit scandalisé par le fait qu’au jour d’aujourd’hui, seul le propriétaire d’une chaîne de télévision qui diffuse ses émissions en Tamazight et qui est basée en France, coproductrice à hauteur de 15 % du film, use et abuse de tous les droits sur cette production.

Dans une déclaration à AlgériePlus, M. Bouguermouh a indiqué : «Moi-même, je n’arrive pas à avoir une copie de ce film». Il ajoutera dépité qu’il a été « spolié » de son œuvre. Abderrahmane Bouguermouh s’est, en outre, dit étonné du silence des autorités culturelles algériennes qui n’usent pas de leur droit d’avoir un regard sur l’usage qui est fait de ce film.

Notre interlocuteur a révélé que ce film fait le bonheur, financièrement, en France de ceux qui l’exploitent en ce moment. La contribution de l’Etat au financement dans cette production cinématographique est de 85 %. Les wilayas de Béjaïa et de Tizi-Ouzou avaient contribué à sa réalisation aux cotés d’autres institutions étatiques.

Abderrahmane Bouguermouh a fait savoir également que depuis la sortie de ce film en 1997, seulement quatre copies ont été remises au ministère algérien de la Culture. Celles-ci, a-t-il néanmoins précisé, sont inutilisables car complètement usées. La cinémathèque nationale ne détient aucune nouvelle copie de «La colline oubliée ». Le réalisateur a indiqué qu’il y a lieu de s’adresser aux laboratoires de développement, de traitement et de tirage de pellicules cinématographiques Eclair en France pour récupérer une copie du film.

Mots-clés :
Catégories : Actualité Société A la une

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'