Algérie Plus | L'info au + près Algérie Plus | L'info au + près
Recherche
Interview exclusive du général Toufik

Le général de corps d’armée, Mohamed Médiene dit Toufik, directeur des services secrets Algériens, Département du Renseignement et de la sécurité ( DRS) a accordé à Algérie1 une interview exclusive, la première qu’il n’ai jamais donné à un organe de la presse nationale.

L’homme qui avait la réputation d’être un personnage secret s’est montré tout au long de cette interview très courtois, affable et patient et n’a esquivé aucune question même quand elles apparaissaient gênantes:

Algérie1 : Pourquoi avoir accepté aujourd’hui de vous adresser à la presse ?

Général Médiene : Je vous remercie d’abord de m’avoir donné cette opportunité de parler pour la première fois. Effectivement, depuis quelques temps beaucoup de choses ont changé ici et ailleurs et notre service se devait à son tour de procéder à sa mutation en commençant par sortir de sa réserve et ainsi mettre fin à tant de fantasmes sur des services capables de faire et de défaire tout et n’importe quoi.

Question : Vous voulez dire que cette réputation est surfaite.

Réponse : Bien évidemment qu’elle relève de supputations qui n’ont aucun fondement.

Question : Mais pourtant vos services sont accusés de nommer et de dégommer qui ils veulent, d’arrêter des gens sans les présenter à la justice, des accusations de torture ont même été proférées, vous ne pouvez pas nier tout celà ?

Réponse : Voilà encore une fois des stupidités qui peuvent entrainer votre respectable journal devant la justice pour diffamations.

Question : Mais nous parlons d’accusations qui sont dans le domaine public

Réponse  : Les gens parlent sans preuves, des imbéciles écrivent des articles sans connaissances, des mercenaires de la plume racontent n’importe quoi sur les services que j’ai l’honneur de diriger depuis plus de vingt ans.

Question : Pourtant il y a des faits avérés.

Réponse : Je vous défie de me ramener la moindre preuve de ce que vous avancez et je vous promets alors que je sévirais d’une main de fer.

Question : Nourredine Belmouhoub dit que ce sont vos services qui l’ont kidnappé en plein jour rue Hassiba Benbouali

Réponse : Non, il ne dit pas cela, il dit que ce sont probablement les services du DRS. Il est dans la supposition. Je vous disais bien que beaucoup de choses sont portées injustement à notre compte.

Question : C’est vous, dit-on, qui avez en 1999 proposé Abdelaziz Bouteflika pour le poste de président de la république

Réponse : Oui c’est moi et depuis j’ai regretté, non pas parce que ce n’est pas un bon président, bien au contraire, je suis fier de mon choix, mais parce que j’ai demandé à être déchargé de mes fonctions et je suis confronté à son refus à chaque fois que je lui présente ma démission.

Question : Pourquoi voulez vous démissionner alors que tout le monde pense que vous vous accrochez à votre poste

Réponse : Il faut laisser la place aux jeunes et puis il vaut mieux partir par soi même que de se faire éjecter comme un malpropre et comme disait Charles Aznavour, il faut savoir quitter la table.