Google : un bloqueur de publicités intégré à Chrome semble se confirmer

Google : un bloqueur de publicités intégré à Chrome semble se confirmer
La Rédaction | 20 Avril 2017 | 17:26

Google souhaiterait prochainement directement intégrer un bloqueur de publicités dans son navigateur Chrome, aussi bien sur desktop que sur mobile.

Malgré le refus de Google de commenter pour le moment, ce qui était jusqu’ici une rumeur semble être en train de se confirmer. D’après le Wall Street Journal, la firme compte intégrer prochainement son propre bloqueur de publicités dans son navigateur Chrome, dans ses versions mobiles et desktop.

Une décision qui pourrait changer la donne

D’après les sources du journal, il pourrait s’agir d’un filtre activé par défaut qui exclurait certains formats jugés nocifs pour les utilisateurs. D’après la Coalition for Better Ads, dont fait d’ailleurs partie Google, ces formats intègrent les pop-ups, les vidéos en lecture automatique avec du son et les interstitiels diffusés avant d’accéder à un site. Se baser sur ces critères et non sur une liste d’exclusion maison pourrait éviter à Google d’être taxé d’être juge et partie par les éditeurs. Cela dit, ceux se basant énormément sur ces formats risquent d’avoir à trouver une autre solution.

Toujours d’après les informateurs du média, Google pourrait annoncer cette fonctionnalité dans les prochaines semaines mais pourrait également tout aussi bien décider de ne pas appliquer son plan ou d’opter pour une autre solution. En attendant, les fournisseurs d’adblock doivent commencer à réfléchir tant la part de marché de Chrome, aujourd’hui leader dans le secteur des navigateurs, est importante aujourd’hui.

Une solution intéressante pour Google

Cette intégration native d’un bloqueur de publicités dans Chrome, comme le propose d’ailleurs depuis quelques mois Opera, pose également quelques questions. La principale étant : en dehors d’une volonté de promouvoir un web plus propre et d’améliorer son image, pourquoi Google proposerait-il une telle solution quand autant de ses propres revenus proviennent de la publicité ?

L’intérêt principal semble être de fortement réduire la part d’utilisateurs d’adblocks tiers (dont certains font payer les utilisateurs pour leurs services ou sont payés par des éditeurs pour laisser passer des publicités) afin de récupérer des revenus sur les publicités non bloquées et jugées acceptables. Cela permettrait également à Google de renforcer son contrôle sur le web, pour le meilleur ou pour le pire selon les personnes interrogées.

(begeek)

Voir tous les articles de la catégorie 'Tech & Net'