Un classico singulier, ce soir à 19h 45 au Camp Nou : Zidane veut tuer une belle tradition

Un classico singulier, ce soir à 19h 45 au Camp Nou : Zidane veut tuer une belle tradition
Par Hakim Megatli | 06 Mai 2018 | 16:41

Au risque d’obérer fortement une aura servie par un footballeur hors pair et un technicien émérite, Zinedine Zidane a affirmé qu’il ne fera pas observer par son équipe le fameux ‘’pasillo’’ ( haie d’honneur), par déférence au champion de  Liga, ce  dimanche soir à 19h 45 (heure algérienne) au Camp Nou.

En cause, une entorse du Barça, en début de saison, à cette belle  tradition de fair play et de sportivité. Mais les Blaugrana avaient vite alors expliqué que ce geste hautement symbolique ne pouvait s’appliquer qu’aux compétitions en interne.

S’ensuit une polémique qui n’en finit pas et où le coach madrilène Zinedine Zidane a marqué de son intransigeance, assumant de ce fait une tache sombre dans l’histoire de la Liga , en général et du Classico, très particulièrement.

D’aucuns pensent que ZZ aurait gagné à laisser ses dirigeants gérer cette affaire-polémique.

De ce fait, le double champion d’Europe a semblé s’être coincé dans une posture de mauvais perdant, au regard  de l’écart abyssal et historique  qui le sépare en Liga de son eternel rival, déjà vainqueur de la  Copa d’El Rey.

Mieux, ou pire, c’est selon, le Barça va appréhender la rencontre de ce soir, étrennant un doublé et une  carapace d’invincible.

Avec 15 points d’avance sur son irréductible adversaire, il pourra les porter à dix- huit et fera ainsi boire  à RMA, le calice jusque la lie.

Là en fait, réside le gros enjeu pour le Real : mettre fin à une invincibilité qui dérange et préparer au mieux la finale de la LDC , le 26 mai face à Liverpool.

A partir de là on pourrait,  peut-être comprendre une improbable stratégie du coach merengue, tendant à faire diversion et faire oublier un bilan catastrophique, pour la Casa Blanca, en championnat d’Espagne.

En conférence de presse d’avant match, samedi, Zizou n’a-t-il pas reconnu que «La Liga était plus difficile».

Un aveu qui veut tout dire !

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'