Sort de la saison 2019-2020: le ministre de la Jeunesse et des Sports appelle le bureau fédéral de la FAF à "privilégier l'intérêt suprême du pays"

Sort de la saison 2019-2020: le ministre de la Jeunesse et des Sports appelle le bureau fédéral de la FAF à "privilégier l'intérêt suprême du pays"
Par Amel Benabi | 28 Juillet 2020 | 17:51

C’est demain que le sort de la saison footballistique 2019/2020 sera tranché par le bureau fédéral qui va se retrouver dans une réunion sous haute tension, marquée aussi par un bras de fer entre l’instance fédérale et le Gouvernement.

Témoin de cette tension : la déclaration du ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, qui a appelé  le bureau fédéral de la Fédération algérienne  à "privilégier l'intérêt suprême du pays et faire preuve de sens de responsabilités, de sagesse et de raison".

"Le bureau fédéral est le seul organe habilité à décider du sort de la saison en cours, conformément à l'article 82 des statuts de la FAF. Je saisis cette occasion pour lui demander de mettre l'intérêt suprême du pays au-dessus de toutes autres considérations et de faire preuve d'un sens de  responsabilités, de sagesse et de raison", a déclaré le ministre en marge de la signature d'un accord-cadre à Alger entre les ministères de la Jeunesse et des Sports et de la Poste et des Télécommunications pour accompagner le mouvement sportif national.

Il a également appelé la fédération, lorsqu'elle traitera ce dossier, à "instaurer une atmosphère de tranquillité et de stabilité, surtout dans cette circonstance exceptionnelle que traverse notre pays et les grands défis qui l'attendent". 

L'avenir de la saison footballistique 2019-2020, suspendue depuis le 16 mars en raison de la pandémie de Covid-19, sera connu mercredi au terme de la réunion extraordinaire du Bureau fédéral de la FAF, provoquée pour examiner les résultats de la consultation écrite initiée à cet effet.

Lundi soir, la FAF a dévoilé les premiers chiffres relatifs à cette consultation écrite. 96 membres sur l’ensemble des 112 (85,7%) composant l’AG se sont exprimés, alors que 16 autres (14,3%) ont préféré s’abstenir. 

Trois membres ont transmis une fiche non renseignée. Sur l’ensemble des 32 clubs composant les deux Ligues professionnelles, seules la JS Kabylie et l’ES Sétif ne se sont pas exprimées.

Selon une source autorisée, la majorité écrasante a opté pour l’arrêt de la saison, tout en retenant le choix B3 (désignation des lauréats, des clubs qui accèdent mais sans relégation), en attendant son approbation par le BF.

Le CR Belouizdad, leader de la Ligue 1 au terme de la 22e journée, serait ainsi proclamé champion de la saison, pour la 7e fois de son histoire.

L’on s’achemine ainsi vers une Ligue 1a professionnelle composée de 20 clubs la saison prochaine et une Division 2 de deux groupes de 18 formations chacun.

L’organisation de la consultation écrite, après que la fédération s’est vue refuser la convocation d’une AG extraordinaire, jugée non statutaire, est considérée par beaucoup d’observateurs comme une fuite en avant de Kheireddine Zetchi refusant d’engager seule avec son bureau sa responsabilité qui cristallise bien des passions.

L’option qui se dessine, c'est-à-dire la désignation du champion, en l’occurrence le CRB, la non relégation et l’accession, si elle arrange les affaires « clubistes » va à coup sûr enfoncer un peu plus le football national dans la descente aux enfers. Footaises ! 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'