L'USMA et la JSK renouent avec l’Afrique dès ce weekend : l’avantage du terrain pour faire le plein ?

L'USMA et la JSK renouent avec l’Afrique dès ce weekend : l’avantage du terrain pour faire le plein ?
Par Nourredine B | 27 Novembre 2019 | 15:47

L’USM Alger et la JS Kabylie reviennent aux affaires africaines, à partir de ce weekend, à l’occasion de la première levée des phases de groupe, de la Ligue des champions d’Afrique. Bon augure ? Les deux repésentants nationaux entament la besogne dans leurs jardins.

Ainsi, samedi au stade Mustapha Tchaker de Blida, l’USMA s’apprête à en découdre avec le WA Casablanca, dans un derby maghrébin fleurant bon l’intensité.

Point commun, les deux équipes n’en mènent pas vraiment large dans leurs compétitions domestiques respectives. L’occasion, alors, de se redéployer à cette autre dimension. En tout état de cause, les usmistes auront l’avantage du terrain dans lequel ils devraient puiser fort.

Le milieu de terrain des rouges et noirs, Tahar Benkhelifa le note das une déclaration à l’Aps :

«C'est vrai que le tirage dont nous avons hérité est très difficile, mais nous sommes aussi un grand club et nous avons des ambitions. Ce premier match est très important, d’autant plus que nous jouerons chez nous. Un bon démarrage est plus que nécessaire, donc il nous faudra gagner ce match pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles» a-t-il souligné.

 A peu près, le même topo prévaut pour d’une JSK qui cafouille désespérément en championnat national. Les Canaris se paient, vendredi au stade 1er novembre, l’AS Vita Club, un gros bras en championnat de RDC.

Le coach des kabyles, Hubert Velud, sérieusement ébranlé par les prestations en dents de scie de son équipe en Ligue1, escompte pourtant un sursaut salutaire en challenge africain pour redresser la barre. Il se veut rassurant.

«Je sais que mes joueurs sont capables de se transcender dans les grands rendez-vous, à commencer par ce premier match de poules contre Vita Club, lors duquel nous pourrons compter sur l'apport précieux de notre merveilleux public, ce qui est un facteur non négligeable».

Mais il s’agira quand même pour le technicien français, assez décrié cers derniers temps, de trouver l’alchimie tactique idoine sur le terrain, pour consolider l’apport du public sur les gradins. La tâche n’est pas insurmontable. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'