Le REAL Madrid en danger, mardi, en C1 face au Galatasaray : Zidane, tête de turc à Istanbul ?

 Le REAL Madrid en danger, mardi, en C1 face au Galatasaray : Zidane, tête de turc à Istanbul ?
Par Nourredine B | 22 Octobre 2019 | 11:41

Déprime automnale chez les Merengues ? Rien ne va plus, de prime abord au sein de la ‘’Maison Blanche’’ madrilène et son mythique coach, Zinédine Zidane (Photo DR) qui appréhendent, ce mardi, cette troisième levée de la Champions’ League, face au turbulent Galatasaray où milite le poumon de la sélection nationale, Sofiane Feghouli.

Une certitude d’abord : une pression terrible pèse sur le coach des blancs, sonné par un parcours maigrelet dans cette prestigieuse épreuve, avec un miséreux petit point, qui plus est arraché au Bernabeu face au modeste FC Bruges (1-1), en deux rencontres et une chute brutale en Liga, traduite notamment par la récente défaite concédée à Majorque (1-0).

Une occurrence qui voit le ciel descendre un peu plus sur le crâne chauve de l’homme des miracles madrilènes.

Triple champion d’Europe, trois fois de suite, Zizou a été rappelé, à la mi- saison écoulée, justement, pour remettre à flot un navire qui tanguait sérieusement en championnat et reprendre du poil de la bête en C1.

Ce come- back, qui prend de plus en plus la forme d’un péché capital commis par le Franco- Algérien, ne semble pas, à priori, répondre aux attentes, parfois démesurées mais toujours légitimes, d’un club habitué à tutoyer la gloire et la gloire seule.

En Liga, durant la saison écoulée, son parcours aura constitué un bide au regard d’une troisième place et, pire, 19 points d’écart sur le champion et néanmoins rival historique, au tableau final.

Cette saison, RMA qui a pu réaliser un mercato étoffé surtout par le néo galactique belge Eden Hazard, a certes entretenu l’illusion après huit journées de compétition domestique, vient de mettre pied à terre au plus mauvais moment. C’est-à-dire en enjambant une compétition où il démarre très laborieusement.

De ce fait, l’enjeu de la partie de ce soir s’annonce immense pour Zidane et sa troupe face à un adversaire qui compte non seulement sur l’atmosphère, hors du commun, du chaudron ‘’Türk Telekom Arena’’ mais également sur le talent et l’expérience des Nzonzi, Feghouli, Nagatomo, et autres Belhanda et Babel.

En définitive et si pour l’heure, ZZ s’efforce de rester zen, comme à son habitude, prévoyant une réaction à la hauteur du statut de son club ; ce qui n’est pas à exclure du reste, il reste qu’une défaite, voire un match nul, hypothéquerait sérieusement les chances de RMA de rester dans la course.

Cette perspective, catastrophique et inédite, donne, d’ores et déjà, des frissons aux Merengues et sonnerait le glas pour Zizou à la tête de l’équipe, car imparablement il serait, alors, la parfaite tête de turc ! 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'