L'Algérien Ould Ali à la BBC : "entraîner la Palestine est plus qu’un job une fierté, mais aussi un challenge"

L'Algérien Ould Ali à la BBC : "entraîner la Palestine est plus qu’un job une fierté, mais aussi un challenge"
Par Boudjemaâ Selimia (Londres) | 02 Février 2019 | 23:17

La BBC revient sur la carrière, pas comme les autres, du coach Algérien Ould Ali, à travers notamment son parcours exceptionnel à tête de la direction de la sélection nationale de Palestine, qualifiant un tel engagement de singulier et compliqué dans une carrière d’un entraîneur dans la discipline du football.  

Malgré les difficultés, le coach Algérien a passé plus de cinq ans à la direction technique du la sélection  palestinienne. Depuis 2010, Ould Ali a réussi à faire propulser une sélection très peu connue, pour disputer une compétition continentale, en l’occurrence  la coupe Asiatique. La sélection Palestinienne a en effet terminé à la 3ème place de son groupe, dans sa deuxième participation à ce tournoi, après un nul vierge contre la Syrie et la Jordanie, et une défaite 3-0 contre l’Australie.

Ce résultat n’a malheureusement pas permis à cette jeune équipe, de poursuivre la compétition. La première réaction du coach Algérien sur la BBC, a été somme toute politique, en estimant qu’il faudrait surtout se rappeler qu’il s’agit d’une sélection palestinienne qui n’avait nullement l’ambition de gagner la coupe du monde ou la coupe Asiatique, mais profiter de ces grands rendez-vous footbalistiques pour transmettre au monde entier le message que le peuple Palestinien existe.

Cela dit, les deux points obtenus par les palestiniens en 2019 constituent une réelle avancée, par rapport à leur première  participation à ce genre de compétition en 2015, où ils avaient perdu les trois matchs et avaient encaissé 11 buts. Le coach Algérien a rejoint l’équipe en 2010, où il a au départ assisté Moussa Bezzaz, pour une période d’environ une année et demi. Il a ensuite entraîné la sélection Bahraini des moins de 19 ans, et un bref retour au pays pour prendre la direction technique du club Algérois, USM Alger.  En 2018 il décide enfin de prendre en charge le destin de cette sélection Paletinienne, après le départ du coach Bolivien Julio Baldivieso.

Pour Ould Ali, le football en Palestine est inextricablement lié à la politique. Avec les blocus frontaliers imposés aux  joueurs et aux équipements, le coach est très souvent confronté à des challenges que les autres sélections nationales ne connaissent pas.  "tout est lié à des considérations politiques. Par exemple, nous n'avons pas d'aéroport, donc il est difficile de voyager et de quitter la Palestine. Il faut traverser cinq frontières, expliquera en substance à la BBC le coach Algérien aux commandes, d’une sélection pas comme les autres.  Pour Ould Ali l’itinéraire de la sélection  ressemble beaucoup à celui de l’équipe du FLN durant la guerre de libération Algérienne face à l’occupation Française.

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'