L’ affaire du marchandage de matchs enfle : l’enregistrement sonore corroboré par Saâdaoui ; les présidents de l'USB et du CABBA convoqués

 L’ affaire du marchandage de matchs enfle : l’enregistrement sonore corroboré par Saâdaoui ; les présidents de l'USB et du CABBA convoqués
Par Nourredine B | 29 Mai 2020 | 13:34

L ’affaire de l’enregistrement sonore, autour de l’arrangement de matchs de football et  mettant en scène le Dg de l’ESS, Fahd Halfaya et l’agent de joueurs, Nassim Saâdaoui (Photo), prend de l’ampleur.

Convoqué, hier jeudi, par la commission de discipline de la LFP, Saâdaoui a apporté un éclairage précieux dans cette affaire en corroborant la véracité  de l’enregistrement téléphonique, tout en plaidant non coupable.

«Je tiens à préciser que j'ai été convoqué en tant que témoin. L'enregistrement sonore n'est pas un faux. Je pense qu'il existe une expertise technique qui va conforter mes propos. Je ne voulais pas réagir après toute cette campagne qui m'a visé, d'autant que nous étions en plein mois de Ramadhan», dira-t-il en audition à la LFP.

Il a, ainsi, soutenu que l'enregistrement s'était déroulé «en présence de plusieurs personnes qui sont prêtes à témoigner. Je n'ai fait de chantage à personne», a-t-il clamé.

Ces révélations ont dû être assorties de noms précis, dans le monde du football, puisque dans la soirée de jeudi, la Ligue communiquait sur son site officiel sur la convocation  des deux présidents de clubs de l’US Biskra, Abdallah Benaissa  et du CA Bordj Bou Arreridj, Anis Benhamadi.

Il est à rappeler que cet esclandre a fait réagir le ministère de la Jeunesse et des Sports  qui a déposé une plainte contre X, a moment où la FAF a indiqué s’être  s'était saisie du dossier.

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'