Italie - matches truqués : un joueur de la Serie A passe aux aveux

Italie - matches truqués : un joueur de la Serie A passe aux aveux
La Rédaction | 03 Avril 2012 | 08:25

La justice italienne a arrêté plusieurs personnes dans le cadre d'une enquête sur les matches truqués dont le joueur Andrea Masiello (Atalanta, ex-Bari) qui a reconnu les faits après avoir nié à plusieurs reprises, a rapporté lundi l'agence Ansa. Les enquêteurs reprochent à cet arrière d'avoir inscrit un but contre son camp permettant à Lecce de ne pas rétrograder en division inférieure, en contrepartie de pots-de-vin, et ce lors du match perdu par Bari contre Lecce (0-2) le 15 mai 2011.

Andrea Masiello a admis avoir touché 50.000 euros pour faire gagner l'équipe de Lecce et condamner le club de Bari à la relégation alors que deux autres de ses amis parieurs, également arrêtés dans le cadre de cette affaire, ont touché 180.000 euros dans un hôtel de Lecce, selon la même source.

Le joueur incriminé a, par ailleurs, admis le truquage de trois autres rencontres outre le derby Bari-Lecce, à savoir Bologne-Bari (0-4), du 22 mai 2011, Bari-Udinese (3-3) du 9 mai 2010 et Bari-Cesena (0-1) du 28 novembre 2010 qui s'est terminée 0-1, selon Ansa.

Les enquêteurs soupçonnent, à cet égard, les joueurs Daniele Portanova (Bologne), Alessandro Parisi (Torino), Marco Rossi (Cesena) et Simone Bentivoglio (Sampdoria) d'être impliqués dans ces matches truqués, pour faire gagner "une association" de parieurs sur les rencontres du Calcio italien, qui "achètent" des joueurs et que la police tente d'identifier. Les trois personnes arrêtées sont accusées de "conspiration pour commettre la fraude sportive" et des mesures de restrictions ont été prises contre elles par la justice pour éviter "la falsification de preuves", a-t-on précisé.

Mots-clés :
Catégories : Sport

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'