Incidents après le match RC Kadiogo-USMA : le MJS monte au créneau

Incidents après le match RC Kadiogo-USMA : le MJS monte au créneau
Par Lila Ghali | 19 Mars 2017 | 15:50

Les incidents survenus au terme de la rencontre d’hier, samedi, entre l’USM Alger et le RC Kadiogo (0-1), à Ouagadougou, où une délégation des champions d’Algérie en titre a été agressée, ont fait réagir le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, qui a exprimé, ce dimanche, son soutien au club de la capitale, tout en affirmant que le MJS suivra l’affaire « de près ». 

« Je tiens à vous confirmer mon soutien total à la suite des graves incidents ayant émaillé cette rencontre. Le MJS, en coordination avec les autorités algériennes compétentes suivra de près les suites données à cette affaire », a indiqué le ministère de la Jeunesse et des Sports dans un communiqué.

Il est à rappeler qu’à l’issue de la rencontre, les supporters du RC Kadiogo ont envahi le terrain, agressant ainsi les joueurs, dirigeants et journalistes algériens présents sur place. 

De même, les Usmistes avaient subi toutes sortes de menaces avant même le début de la rencontre. Des excès de violences qui ont provoqué des blessés au sein de la délégation, notamment le président du club, Rebbouh Haddad, le secrétaire général du club Mohamed Briki, le gardien de but Mourad Berrafane et le défenseur Mokhtar Benmoussa.

Enfin, il est à signaler qu’avant le début du match, les journalistes algériens se sont vus refuser l'accès à la tribune de presse avant que le commissaire au match n'intervienne pour  les rétablir dans leur droit.

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'

Commentaires