Il est, pour la deuxième fois, champion d’Angleterre : Mahrez, le but qui compte dans un match qui compte

Il est, pour la deuxième fois, champion d’Angleterre : Mahrez, le but qui compte dans un match qui compte
Par Nourredine B | 13 Mai 2019 | 11:10

Au coude à coude avec son rugueux rival de Liverpool pour le sacre en Premier League, Manchester City a maté, dimanche, Brighton chez lui (4-1) pour s’adjuger le titre, longtemps fêté du reste à l’issue de la partie. Une partie à grosse pression pour les Citizens face à un adversaire soulagé des affres de la relégation.

Le stress étaient plus grand chez Pep Guardiola, appelé à creuser ses neurones pour sortir le onze qui ne devait pas trembler à Brighton. En d’autres termes, assurer le meilleur coaching qui soit.

Sur ce plan, le technicien catalan a, à nouveau, fait montre d’une perspicacité et d’un flair qui restent de son seul apanage, en titularisant Ryadh Mahrez.

En effet et même s’il n’a jamais tari d’éloges sur lui, Pep n’en n’a pas moins fait plus chauffer le banc au fer de lance des l’EN que le faire entrer pour quelques minutes, dans quelques matches.

A tel point que les fanas des verts commençaient à vociférer à distance, jetant l’anathème sur Guardiola. Soit, d’un avis unanime, le meilleur entraineur du monde à l’heure actuelle.

Imperturbable, il soulignait à maintes reprises avoir une totale confiance en Mahrez «aux capacités extraordinaires» et qu’il n’allait jamais le lâcher pour d’autre horizons.

En fait, une position qui cachait une mise en conditionnement en règle pour tirer le meilleur du joueur au moment fatidique. Comme celle d’un titre à jouer sur le fil du rasoir, sous la menace d’un gros Liverpool.

Dimanche, le fauve est lâché. Impliqué sur le but égalisateur, Mahrez marque le plus important de la partie, celui du 3-1 qui fait le break.

La longue étreinte donnée par Guardiola à son poulain (Photo- DR), après le coup de sifflet final, en disait long sur l’incroyable aptitude de l’Espagnol à tirer le meilleur de ses joueurs, tout en les faisant grandir.

Un deuxième titre, mérité, a fait encore grandir Mahrez en club. Il lui reste un autre à prendre à la CAN 2019. Pour devenir géant !  

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'