Il est accusé de corruption lors de Ahly - ES Tunis: Abdi Charef devant la commission de discipline de la CAF, jeudi

Il est accusé de corruption lors  de Ahly - ES Tunis:  Abdi Charef devant la commission de discipline de la CAF, jeudi
Par Nourredine B | 01 Décembre 2018 | 15:16

Véritable fleuron de l’arbitrage algérien des temps présents,  Mehdi Abid Charef va aborder un tournant fatidique dans sa carrière ce jeudi  en se présentant ce jeudi 6 décembre devant la Commission de discipline de la Confédération africaine de Football (CAF).

Suspendu par mesure conservatoire de toute activité au lendemain du match du Caire, le number one des referees nationaux  aura la tâche ardue devant l’instance de rétorsion de la CAF, mais n’aura d’autre alternative, pourtant, de démontrer sa bonne foi, en plaidant d’une part,  l’erreur humaine induite probablement par l’introduction, pour la première fois du VAR en Ligue des champions d’Afrique.

Il est  rappeler que Abid Charef ne sera pas esseulé pour plaider une cause qui semble  difficile  dans la mesure où la FAF et sa Commission fédérale d’arbitrage avaient tôt fait de lui apporter soutien. Dans ce sens, le natif de Constantine sera épaulé au Caire par  l’avocat de la FAF.

En tout état de cause, il faut espérer que la partie algérienne pisse  à blanchir  un, arbitre qui , à 37 ans et un palmarès élogieux, intra et extra muros ,ne porura plus se remettre en cas de sanction lourde.

Pour rappel,  la CAF, avait souscrit aux accusations de l’Espérance de Tunis faisant état de corruption lors du match aller de la finale de la Ligue des champions africaine opposant l’EST au Ahly du Caire et où Abid Charef avait accordé trois penaltys durant les 90 minutes de jeu, un à l’ES Tunis et deux autres aux Egyptiens d’Al Ahly.

 

 

 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'