Chute brutale de la valeur marchande de Slimani : Leicester fixe à 10 millions d'euros son prix de cession

 Chute brutale de la valeur marchande de Slimani : Leicester fixe à 10 millions d'euros son prix de cession
Par Nourredine B | 07 Aout 2019 | 17:46

Acheté au prix fort en 2016 par Leicester au Sporting Lisbonne, et qui avait fait de lui le joueur algérien le plus cher sur le marché européen, Islam Slimani a vu sa côte  dégringoler après deux saisons difficiles aussi bien dans les rangs de son club recruteur qu’à Newcastle, en Premier League ou encore au sein du club turc de  Fenerbahçe où il a été prêté m, coup sur coup.

Brendan Rogdgers, aux commandes des Foxes, a emboité le pas à son prédécesseur, le Fançais Claude Puel en affichant clairement sa décision de ne pas le garder.

Du coup, la direction de Leicester l’a placé sur le marché en fixant la clause libératoire, alors que son contrat roule jusqu’en 2021, à 10 millions d’euros.

C’est ce que rapportent, mercredi, des médias anglais soulignant que le premier buteur de la sélection nationale, avec ses 27 buts avec les verts, n’entrait plus dans les plans de Rodgers.

Son passage au sein du club stambouliote, où il n’a pratiquement pas joué depuis son prêt au mois de février passé, aura constitué le coup de grâce pour le goléador racé de 31 ans.

En le rappelant contre toute attente en sélection au regard de son manque de compétition cruciale, le coach national, Djamel Belmadi a comme voulu lui tendre une perche de salut.

S’il n’a pas marqué, outre mesure, la CAN 2019, se contentant de quelques apparitions furtives et un seul but contre la Tanzanie,  Slimani peut se targuer du titre de champion d’Afrique  pour relancer sa carrière et escompter en tirer dividendes.

Pour l’heure, rien ne pointe pour lui,  à l’horizon, en dehors de quelques touches , informelles encore, de clubs qataris.

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'