Botswana- Algérie, ce soir à 20h 00 à Gaborone : pot de terre contre pot de fer ?

Botswana- Algérie, ce soir à 20h 00 à Gaborone : pot de terre contre pot de fer ?
Par Nourredine B | 18 Novembre 2019 | 14:35

Etrennant son statut lourd de premier de la classe en Afrique, la sélection nationale (Photo) ne s’en cache, désormais, plus et son entrée en lice dans ces éliminatoires de la CAN 2021 en apporte la preuve.

Au moment où, durant le premier round disputé il y a quatre jours, bon nombre de gros bras africains ont calé, certains à domicile même, l’Algérie a livré un grand récital offensif, à Blida, face à la Zambie (5-0), connue, pourtant, pour ne pas être née de la dernière pluie.

Avènement d’une véritable force tranquille ? Bien des observateurs le soulignent au marqueur.

Et, de ce point de vue, l’empoignade de ce lundi soir à 20h00 (HA) avec les ‘’Zebras’’ du Botswana à Gaborone, pourraient le conforter, même si l’adversaire occupe une très modeste place au classement-FIFA.

N’est-il pas établi que les grandes équipes présentent cette caractéristique de ne pas badiner à la besogne, s’agissant d’imposer leur hiérarchie à plus petit, quelle qu’en soit l’adversité ?

Il se trouve, justement, que l’homme fort des verts, Djamel Belmadi se distingue, entre autres, par un tel entendement.

Une facette de l’art du coaching que semble cultiver, jusque-là, l’homme distingué par la FIFA comme ‘’le cinquième meilleur entraineur du monde- 2019’’.

Ceci d’autant que le coach national ait réussi, à première vue, à combler toutes les lacunes au niveau des trois compartiments du jeu, notamment en attaque où il a enregistré avec bonheur le come- back tonitruant du deuxième baroudeur de l’EN, Hilal Soudani.

En pleine phase de maturation, le onze national semble ainsi paré pour maintenir une redoutable série d’invincibilité de 17 matchs.

Il reste évident que dans l’autre camp, le Botswana mené par l’Algérien Adel Amrouche s’efforcera à créer l’exploit retentissant de bloquer les champions d’Afrique en titre.

Les’’Zebras’’ viennent de lancer un avertissement en contenant la respectable formation du Zimbabwe sur ses terres même (0-0).

Ils pourront être galvanisés par l’apport de leur bruyant public, la présence de leur président de la République dans les tribunes et, accessoirement les conditions climatiques, marquées par un mercure élevé.

Que pèseront de tels paramètres sur une balance qui penche, objectivement, en faveur des Fennecs ?  Réponse, ce soir au ‘’Botswana National Stadium’’ !

 Belmadi a-t-il commis vis-à-vis de Benzema ?

En pleine guéguerre entre Karim Benzema et la fédération française de Football, à propos de l’avenir du franco algérien chez les Bleus et la perspective d’intégrer l’équipe d’un pays pour lequel il serait éligible, le sélectionneur national, Djamel Belmadi semble s'être invité, de façon gauche, au débat, depuis Gaborone où il prépare son match face au Bostwana.

Répondant à la presse sur le sujet, Belmadi a eu une réponse plutôt ambigüe, s’agissant de se montrer solidaire avec un joueur qui n’a jamais caché son algerianité, allant même jusqu’à expliquer son bannissement du Onze tricolore pour des considérations racistes.

«Pour l’instant, nous avons Bounedjah, Delort, Islam (Slimani), Soudani. Et je suis très content avec les joueurs que j’ai» a lâché le patron des verts.

Manque de tact ? Si en première lecture l’on comprendrait son souci de protéger ses capés, il reste que le propos donnerait, autant, à lire une façon d’éconduire le mythique avant- centre du Real Madrid.

Cela, au moment où la déclaration de Benzema s’apparente plus à une lubie qu’un projet fiable.

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'