Après la suspension de la fédération de karaté-do par la WKF : cellule de crise au MJS

Après la suspension de la fédération de karaté-do par la WKF : cellule de crise au MJS
Par Abbès Zineb | 08 Aout 2017 | 09:36

Nouveau scandale du sport l’Algérie : la Fédération Mondiale de Karaté (WKF) vient de suspendre la FAK avec effet immédiat.

Dans une première réaction, le ministère de la jeunesse et des sports a procédé, lundi, à l’installation d’une cellule de crise chargée d'examiner l'ensemble des tenants et aboutissants de cette affaire.

En effet, et dans un communiqué transmis à l’APS, le ministère affirme que «Le MJS annonce l'installation d'une cellule de crise chargée d'examiner  l'ensemble des tenants et aboutissants de cette affaire et de communiquer à  l'instance internationale tous les éléments utiles et nécessaires liés à  cette affaire».

Il est à rappeler que, dans une correspondance signée par le président de la WKF, l'Espagnol Antonio Espinos, l'instance mondiale du karaté a annoncé lundi sa décision de suspendre avec «effet immédiat» la fédération algérienne de la discipline, actuellement gérée par Aboubaker Mekhfi à la tête d'un directoire.

De même, Mekhfi a été suspendu en juillet dernier pour deux ans de toutes les  activités et représentations au sein de l'Union des Fédérations africaines  de karaté (UFAK) pour «diffamation et déclarations calomnieuses», tenues à  l'issue des championnats d'Afrique-2017 de karaté, organisés du 29 mai au 4  juin à Yaoundé (Cameroun).

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'