Affaire Prince Ibara : La FIFA lève l'interdiction de recrutement infligée à l'USM Alger

Affaire Prince Ibara :  La FIFA lève l'interdiction de  recrutement infligée à l'USM Alger
Par Kaci Haider | 18 Septembre 2020 | 17:12

L'interdiction de recrutement infligée à l'USM Alger par la Fédération internationale de football (FIFA) pour les trois prochaines périodes d'enregistrement, suite à la régularisation de la situation financière de son ex-attaquant congolais, Prince Ibara, vient d'être levée,  a annoncé vendredi le club pensionnaire de la Ligue 1 algérienne dans un communiqué.

"Nous avons reçu une notification de la part de la FIFA concernant  la levée d'interdiction de recrutement. En effet, suite à la régularisation des paiements concernant le joueur Prince Ibara, la FIFA acte la levée d'interdiction de recrutement", a indiqué le club algérois sur sa page officielle Facebook.

Après avoir quitté l'USMA l'an dernier, pour rejoindre le club de deuxième division belge, K Beerschot VA, Ibara s'était plaint auprès de la FIFA, en réclamant une indemnité, comportant à la fois ses arriérés, ainsi qu'un dédommagement pour "licenciement abusif".

La commission du statut du joueur de l'instance mondiale avait donné gain de cause à l'international congolais, en sommant le club algérois de lui verser 200.000 euros.

Une décision assortie d'une date butoir, fixée au 6 juillet 2020.

Cependant, le club n'a pas payé cette somme avant la date limite, ce qui a poussé la FIFA à prononcer l'interdiction de recrutement pour les trois prochaines périodes d'enregistrement.

Ibara (24 ans) qui avait porté les couleurs de l'USMA pour une saison (2018-2019), était convoité cet été par le MC Alger avec lequel il a signé un engagement, avant de rejoindre le club azerbaïdjanais Neftçi Bakou à titre de prêt.

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'