1/8e de finale de la Champions’ League (Retour) : La Juve et Ronaldo face à leur destin, ce soir face à un Atletico en feu

 1/8e de finale de la Champions’ League (Retour) : La Juve et Ronaldo face à leur destin, ce soir face à un Atletico en feu
Par Nourredine B | 12 Mars 2019 | 18:30

Vraie finale avant l’heure, la rencontre Juventus- Atletico Madrid prévue mardi à 21h à Turin, pour le compte de la manche retour des huitièmes de finale de la Champions’s League, s’annonce tout simplement explosive.

En cause, le projet transalpin bâti autour de la méga star Cristiano Ronaldo, débauché du Real Madrid pour 100 millions d’euros, malgré ses 34 ans mais profondément ébranlé par un cinglant 2-0 essuyé à l’aller face aux Rojiblancos de Madrid.

En fait, il s’agira pour  CR7,  recruté pour cette mission spéciale de redorer le blason de la vieille Dame en C1, de faire sien ce match, précis . Ou ne le fera jamais !

Transparent au Wanda Metropolitano, il y a trois semaines, le quintuple ballon d’or doit- forcement revêtir l’habit du sauveur. De prêcheur d’espoir, aussi.

«Mardi, pensez positif. Vous devez y croire, c'est possible. Mais on a besoin de votre soutien. Faites que le stade soit magnifique et nous, nous ferons notre travail sur le terrain» a-t-il promis à ses tifosis, via une vidéo du club, appelant à leur mobilisation pour la partie.

Profession de foi ? La tâche elle s’apparente à une mission impossible. Les soldats, transcendés en véritable commando dans ce genre de situation, d’el Cholo, sont connus pour ne jamais lâcher leur  proie, une fois bien enserrée entre leurs griffes.

De façon plus prosaïque, Diego Simeone va encore une fois invoquer ses neurones tactiques, notamment pour annihiler le danger -Ronaldo et booster de cette grinta, si particulière , une troupe  où des absences de marque sont enregistrées , telles celles de Diego Costa, Thomas Partey, Filipe Luis ,  Lucas Hernandez, voire Godin, incertain jusqu’en dernière minute.

Pour autant,  le coach argentin  garde des atouts probants  avec lesquels il entent ruiner la Vielle Dame. Morata qui s’est construit une bonne réputation de toujours marquer face à ses ex, le talent  d’un Griezmann ou l’opportunisme d’un Correra, restent capables de mettre des banderilles assassines à Turin même.

Tant il reste vraisemblable  que ‘’ Contenir puis détruire’’ soit le mot d’ordre  qui brûlera sans cesse les lèvres d’un Simeone qui veut illuminer le ciel de Madrid, après l’élimination du frère ennemi de la Capitale.

L’éjection du tenant du titre et d’un favori en puissance, le PSG, sonne comme un mauvais présage  pour un autre favori  de la plus prestigieuse épreuve européenne des clubs. En l’occurrence la Juve. Pour laquelle  ce sera, forcément, le nirvana  ou le séisme !  

A noter que dans l’autre match programmé pour la même soirée, le Manchester City de Ryad Mahrez part favori face aux Allemands de Schalke 04, défaits 2-3 chez eux, grâce à deux buts sur pénalty réussis par Nabil Bentaleb.

Question cruciale : Mahrez jouera-t-il contre son compatriote te co-équiper en EN ? Réponse ce soir ! 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'