Université de Tizi-Ouzou : un mauvais usage d’un extincteur incommode 38 étudiantes(Actualisé)

Université de Tizi-Ouzou : un mauvais usage d’un extincteur incommode 38 étudiantes(Actualisé)
Par Ameziane Athali | 18 Mai 2017 | 13:02

Mise à jour à 14h45 : Le bilan final de l'intervention des éléments de  la protection civile, ce mercredi matin,  suite à une mauvaise manipulation d'un extincteur au département des lettres arabes au campus Hasnaoua de l'Université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou fait état de l'évacuation de 38 étudiants incommodées par la poudre éjectée dudit extincteur, a précisé la cellule de communication de la protection civile dans un communiqué.

Les victimes âgées entre 19 et 28 ans ont été admises aux urgences du CHU Nédir Mohamed de Tizi Ouzou et elles sont saines et sauves, a précisé la même source.


13h02 : Au moins 23 étudiants de l’Institut de lettres, sont blessés, jeudi en fin de matinée suite à une mauvaise manipulation d’un extincteur d’incendie, au campus Hasnaoua, selon un communiqué de la Protection civile.

Les victimes ont été asphyxiées après avoir inhalé la poudre blanche dégagée par l’extincteur défectueux.

Le balai des ambulances de la Protection civile qui évacuait les victimes à l’hôpital Neddir avait fait craindre le pire à la population de la ville, pensant qu’il s’agissait d’un attentat terroriste.

Les étudiants évacués sont actuellement en observation au service de pneumophtisiologie de l’hôpital de Tizi-Ouzou, ajoute la Protection civile

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'