Tipasa : l’agresseur de la copie de la sculpture de la famille royale de Maurétanie Césarée de Cherchell identifié

Par Abbès Zineb | 08 Novembre 2014 | 18:27

L'auteur du saccage, samedi, de parties de la copie de la sculpture de la famille royale "Maurétanie Césarée", ornant le jet d’eau de la place publique de Cherchell (Tipasa), classée monument national, a été identifié par des éléments de la sûreté de daïra de Cherchell, a-t-on appris auprès de la Sûreté de wilaya.

Les services de la Police judiciaire de Cherchell ont enquêté sur la "destruction volontaire, très tôt ce matin, d’un bien culturel de l’Etat représenté par une sculpture romaine ornant le jet d’eau de la ville de Cherchell par une personne souffrant de troubles psychiques", a indiqué la même source.

La source a signalé que la personne en question est connue des services locaux comme quelqu’un souffrant de trouble psychiques. Ces troubles l’ont poussé, en 2011, à commettre le même délit, pour lequel le procureur de la République territorialement compétent a été informé afin d’engager la procédure légale nécessaire.

De son côté, le directeur de la culture, Zebda Djilali, a signalé que ses services ont engagé les procédures pour expertiser le lieu du crime et pour se constituer partie civile dans cette affaire, aux côtés de l’Assemblée communale de Cherchell, car le jardin est classé monument national protégé.

En 2011, la commune de Cherchell avait procédé à la restauration de la copie de cette sculpture, remontant à l’ère coloniale, lorsque des sculpteurs ont réalisé des copies de statuettes de la famille royale "Maurétanie Césarée", dont l’original se trouve au musée national de la wilaya, a expliqué M. Zebda.(Aps)

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'