Premier coup de semonce pour le nouveau gouvernement : les enseignants du primaire reprennent leur grève

 Premier coup de semonce pour le nouveau gouvernement : les enseignants du primaire reprennent leur grève
Par Moumène Belakram | 06 Janvier 2020 | 11:06

Pas de répit pour la Coordination Nationale des Enseignants du Primaire (CNP), qui lance un préavis de grève pour ce mercredi.

Dans un communiqué rendu publique, le CNP avertit en effet, d’une grève, «exceptionnellement, ce mercredi», souligne-t-il, indiquant que le débrayage cyclique reprendra, «comme au début, chaque lundi» précise-t-il.

Il est à noter que le mouvement de grève avait été suspendu temporairement avant les vacances d’hiver.

Délai de grâce, terminé donc, de la part du syndicat du primaire, qui entend vite, remettre la pression sur la tutelle, pour faire aboutir ses revendications.

Ces dernières portent, faut-il rappeler, sur la modification du statut particulier, de sorte à reclasser les enseignants du secondaire, du moyen et du primaire au même grade de base, l’application du décret présidentiel 266-14 avec effet rétroactif et la création de nouveaux grades d’enseignants pour les matières scientifiques, littéraires et l’éducation physique, ainsi que la diminution du volume- horaire.

Mais pas seulement puisqu’ à cela s’ajoute la réhabilitation du droit à la retraite anticipée et sans condition d’âge, la régularisation de la situation des enseignants formés après le 3 juin 2012, afin de leur permettre de bénéficier des différentes promotions et enfin la révision des programmes pédagogiques pour, notamment, alléger le poids des cartables.

Du pain sur la planche en perspective et pour le nouveau patron du secteur, Mohamed Ouadjaout, voire le Premier ministre et le président de la République, tant la problématique globale posée s’avère complexe. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'