Parti des Travailleurs : Le rejet massif des élections présidentielles est une «aspiration profonde du peuple algérien»

 Parti des Travailleurs : Le rejet massif des élections présidentielles est une «aspiration profonde du peuple algérien»
Par Hakim Megati | 10 Décembre 2019 | 15:42

Le parti des Travailleurs (PT) a rendu public mardi un communiqué dans lequel il condamne la «multiplication d’actes répressifs de la part des forces de sécurité contre les manifestations pacifiques de rejet du simulacre scrutin prévu pour le 12 décembre».

Le secrétariat permanent du parti constate que le «rejet massif et national» des élections présidentielles, concentre, lit-on,  «l’aspiration profonde du peuple algérien au changement radical, sa volonté d’en finir avec le système en place, corrompu et oppresseur».

Il en veut pour preuve que malgré, la «fermeture politique et médiatique, la répression et les centaines d’interpellations et d’emprisonnements arbitraires…, les millions d’Algériennes et d’Algériens continuent à manifester pacifiquement et quotidiennement, de jour comme de nuit».

Le Secrétariat permanent du bureau politique du PT salue le «degré élevé de conscience chez le peuple algérien qui a su faire échec, dans l’unité, à toutes les provocations et faire face dignement aux nombreuses tentatives de division opérées par le régime et ses relais politiques et médiatiques».

Il en profite en ces moments «décisifs pour le pays», d’appeler «à la plus grande vigilance afin de mettre en échec tous les plans contre-révolutionnaires». 

Le parti de Louisa Hanoune s’appuie sur ce 10 décembre, célébrant la journée mondialedes droits humains, pour «exiger l’arrêt de la répression qui frappe toutes les voix contraires à celles du pouvoir et la cessation immédiate des arrestations et des emprisonnements arbitraires».

 Il réitère également «l’exigence démocratique» de libération de sa Secrétaire générale, Mme Louisa Hanoune qui vient d’entamer son huitième mois «d’incarcération arbitraire», celle du Moudjahid Lakhdar Bouregaa et de tous les détenus d’opinion et politiques.

 

 

 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'