Paiement électronique : les pouvoirs publics veulent lever les obstacles et rassurer les usagers

 Paiement électronique : les pouvoirs publics veulent  lever les obstacles et rassurer les usagers
Par Agence | 16 Octobre 2019 | 14:40

Etant encore au stade des balbutiements en Algérie, le paiement électronique peine à convaincre les usagers, malgré les facilités qu’il offre et ce, en raison de leur manque d’assurance.

C’est dans cette veine que tient demain jeudi la deuxième édition de la rencontre sur le développement du paiement électronique (e-paiement) en Algérie au Technoparc de Sidi Abdallah à Alger.

Selon un communiqué rendu public ce mercredi par l'Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT), cette manifestation, organisée avec le Groupement d’intérêt économique monétique (GIE Monétique)  sera axée sur «le partage des expériences, l’identification des difficultés et la «qualification des contraintes rencontrées à l’effet de les lever».

L’événement permettra également de «regrouper en un seul lieu tous les acteurs, qui interviennent dans le processus d’intégration d’un commerçant sur la plateforme de paiement sur Internet pour devenir un e fournisseur, leur donnant l’occasion de partager leurs expériences, d’examiner les difficultés rencontrées, d’identifier puis de qualifier les contraintes afin de poser les bases d’une réflexion collective pour mieux les lever».

Le communiqué de l’ANPT précise justement que cette rencontre pourrait conduire à des «mesures visant la simplification des procédures et rendre les démarches tant administratives que techniques aussi flexibles que possible, afin de promouvoir, in fine, le e-commerce par le biais de la facilitation et de la vulgarisation du paiement électronique sur Internet». 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'