Elle qualifie la situation politique de "préoccupante": L’ONM soutient le peuple et cautionne à la solution politique

Elle qualifie la situation politique de "préoccupante":  L’ONM soutient le peuple et cautionne à la solution politique
Par Hakim Megatli | 15 Avril 2019 | 11:55

La puissante organisation nationale des Moudjahidine (ONM) qui avait appelé l’ex Président Bouteflika à remettre sa démission vient de revenir à la charge pour réclamer qu’on satisfasse les revendications du peuple.

Dans un communiqué rendu public, l’organisation présidée par Said Abadou dit craindre que l’impasse politique n’impacte la stabilité du pays et n’ouvre la voie de passage «aux ennemis de notre peuple aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur».

«Ignorer la satisfaction des revendications pourrait avoir des conséquences graves sur la sécurité et la stabilité du pays et ouvrir le passage aux ennemis de notre peuple aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur ou aux niveaux régional et international, pour exploiter la conjoncture actuelle au service de leurs agendas», écrit l’ONM.

L’organisation qui fait siennes les revendications du peuple et son combat, appelle les nouvelles autorités à concrétiser ce «referendum général» en faveur d’un avenir basé sur les valeurs pour lesquelles s’étaient sacrifiées les martyres.

«Ces foules représentent un référendum général à ne pas ignorer en vue d’assurer une transition souple à même de répondre aux aspirations profondes de notre peuple à l’édification de son avenir sur les bases et les valeurs pour lesquelles le pays a sacrifié de valeureux martyrs et consacrées dans la déclaration du 1er Novembre, qui a tracé les perspectives d’un État démocratique et populaire», souligne le communiqué de l’ONM

L’organisation dit ne pas ignorer les risques et les dangers qu’encourt le pays si d’aventure les choses restent en l’état.

Elle en veut pour preuve les derniers «événements enregistrés sur la scène nationale» dans une allusion à la répression policière des manifestants vendredi dernier à Alger où le pire a été évité de justesse au tunnel des facultés.

L’ONM se dit en effet «complètement consciente des dangers et risques menaçant la sécurité et la stabilité du pays, si les revendications populaires légitimes exprimées par les foules de manifestants à travers les différentes régions du pays ne trouvent pas satisfaction».

Ces mises en garde de cette organisation dont le poids symbolique est loin d’être négligeable, constitue un autre atout et une caution morale au commandement de l’armée pour mettre ne œuvre la solution politique et rendre le pouvoir au peuple conformément à l’article 7 de la Constitution.   

 

 

 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'