Benghabrit : La coupure de l'Internet, pendant les épreuves du Bac, est "un cas de force majeure"

Benghabrit : La coupure de l'Internet, pendant les épreuves du Bac, est "un cas de force majeure"
Par Hakim Megatli | 12 Juin 2018 | 18:52

La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a avoué, mardi, que le recours à la coupure de l'internet pendant les épreuves du baccalauréat, afin d'éviter de la fraude, "nous est imposé" et que "c'est un cas de force majeure".

S'exprimant au cours d'une rencontre avec la presse au niveau de son département ministériel, Mme Benghabrit a expliqué que  la mesure de la coupure de l'internet au début de chaque épreuve pour une durée d'une heure, a été prise afin d'éviter les tentatives de fraude tout en faisant l'aveu que "cet élément nous est imposé, c'est un cas de force majeure, on n'est pas à l'aise pour le recours à la coupure, mais on ne doit pas baisser les bras devant de tels phénomènes''.

Pour la ministre, "l'aspect de l'éthique doit primer sur l'aspect sécuritaire et doit aussi concerner l'opinion publique et toute la société qui doit s'indigner et dénoncer toutes les formes de fraude, tout en œuvrant à récompenser l'effort".

Dans le même sillage, Mme Benghabrit a assuré que toutes les dispositions ont été prises par le gouvernement pour le bon déroulement et la sécurisation des examens du baccalauréat, prévu du 20 au 25 juin courant. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'