Bandes de quartiers: Zeghmati brandit "Seif El Hadjadj"

Bandes de quartiers: Zeghmati brandit "Seif El Hadjadj"
Par Amel Benabi | 22 Septembre 2020 | 13:18

Le ministre de la Justice promet la main de fer contre les bandes des quartiers, un phénomène qui a pris ces dernières années  des proportions alarmantes, ponctuées par des violences mortelles, sans compter le climat de terreur qui affecte les citoyens dans leur droit à la sécurité et à la sérénité. 

En présentant le nouveau de projet de code pénal devant les membres de la Commissions des affaires juridique de l'APN, Belkacem Zeghmati a expliqué que "la sanction pourrait, en vertu des dispositions de ce  texte,  aller jusqu' à la peine de mort, selon la gravité du fait de violence commis par celui qui crée , organise, adhère à une bande de quartier"

Le Garde des sceaux admet que "à ce jour nous n'avons pas été  capables d'apporter la riposte efficace au phénomène des bandes de quartiers, promettant également des punitions sévères contre "toute personne empêchant quelqu'un de quitter une bande en utilisant contre elle la menace ou la violence."

Selon le ministre de la Justice, la guerre des bandes rivales est un phénomène sociétal qui touche toutes les wilayas, affirmant que "de nombreux citoyens on dû changer leur lieu de résidence  par peur pour leur vie, celle de leur enfants et de leurs bien"      

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'