Aigle Azur : des parlementaires algériens appellent à la mise sous séquestre des avions de la compagnie

 Aigle Azur : des parlementaires algériens appellent à la mise sous séquestre des avions de la compagnie
Par Abbès Zineb | 08 Septembre 2019 | 12:08

Des parlementaires algériens ont demandé dimanche  au gouvernement de ne pas rester les bras ballants, et de prendre des mesures coercitives contre la compagnie française Aigle Azur  qui a laissé des milliers d’Algériens sur le carreau, suite à son placement en liquidation judiciaire.  

Noureddine Belmeddah, de la communauté algérienne à l’étranger, réclame carrément la mise sous séquestre des avions et des bien immobiliers de la compagnie française en Algérie jusqu’au remboursement rubis sur ongle des passagers algériens.  

Pour sa part, le sénateur Abdelwahab Benzaim a déclaré que la somme totale déboursée par les algériens pour l’achat des billets, non utilisés, est de l’ordre de 30 millions d’Euros.

Le gouvernement algérien doit constituer un dossier pour le soumettre aux autorités françaises, d’autant plus, ajoute le sénateur, que "pour des sommes bien moindres, en rapport avec les soins des algériens dans les hôpitaux parisiens les autorités françaises ne lâchent rien."

Pour rappel, Aigle Azur, dont 50% du trafic est avec l'Algérie, est en attente d'une décision de la justice française lundi,  qui doit trancher sur les offres de reprise de la compagnie.   

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'