Algérie 1

Icon Collap
...

Situation en Syrie : l'Algérie et l'UE prônent la solution politique

10-04-2017 13:57  Lila Ghali

Trouver une solution politique en Syrie  est la seule alternative pour mettre fin à lacrise que ce pays est en train de vivre. C’est ce qu’a indiqué dimanche à Algerle ministre d'Etat ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Ramtane Lamamra, dans uneconférence de presse animée conjointement avec la Haute représentante del'Union européenne  (UE) pour lesAffaires étrangères et la Politique de sécurité,  vice-présidente de la Commission européenne,Federica Mogherini.

Dans ce contexte, et évoquant  l'attaque chimique de Khan Cheikhoun, Lamamra a mis en avant la nécessité de se « référer au Droitinternational  pour établir les faits etdéterminer les responsabilités », a-t- il soutenu. De même, il a relevé que la priorité revenait à la consolidation de la crédibilité  et de l'efficacité du système internationald'interdiction des armes chimiques et non aux interventions militaires.

Pour le ministre, cette attaque au gaz qui a fait 80 mortset 200 blessés,  constitue « une terribletragédie et doit inciter à  davantage devigilance et de responsabilité pour faire aboutir le cycle de  négociation de Genève engagé sous lesauspices des nations unies et donner lieu, en fin de compte, au respect de l'indépendance, de lasouveraineté,  de l'intégritéterritoriale de ce pays frère et l'unité de son peuple », a- t- estimé.

Sur le même plan et touten rappelant que l’Algérie a été la première à mettre en garde contre le risque  d’enfoncer la Syrie dans une ère violence etde contre violence, le même responsable a réaffirmé la position algérienne,incitant à une solution pacifique et des réformes souveraines, a-t- il ajouté.

Algérie-UE, un seul point de vue

De son côté, Fedrica Mogherini a, et tout en réitérant la position ferme de l’UE contre toute utilisation de l'arme chimique en Syrie, souligné la convergence d’analyses et de positions avec l’Algérie. De même, elle afait savoir que les démarches diplomatiques effectuées par l’Algérie et l’UEdans ce contexte, illustraient encore la volonté des deux parties pour la constructiond’une coopération solide et à long terme.



Voir tous les articles de la catégorie "A la une"