Pharmacien d’hôpital : Hasbellaoui veut en faire une spécialité à part entière à l’université

Pharmacien d’hôpital : Hasbellaoui veut en faire une spécialité à part entière à l’université
Par Nourredine B | 05 Novembre 2017 | 16:55

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Pr. Mokhtar Hasbellaoui a mis en avant le rôle et la place que doit occuper le pharmacien hospitalier dans le dispositif de mise en œuvre de la réforme du secteur.

S’exprimant, dimanche, en ouverture du 2e congrès de la Société algérienne de pharmacie hospitalière et oncologique (SAPHO) qu’il

 a présidée, Hasbellaoui a souligné la nécessité «d'accorder davantage intérêt à ce corps pour lui permettre de s'adapter aux différentes mutations et d'améliorer les prestations notamment en matière de gestion, de stockage et de distribution des médicaments aux différents services des établissements hospitaliers, pour une meilleure gestion et rationalisation des couts», a-t-il expliqué.

Dans cette veine, le ministre s’est engagé à accorder à ce corps «le soutien moral et logistique nécessaire pour un accompagnement dans le domaine de la formation» fera-t-il observer.

Il a d’autre part mis en exergue les objectifs escomptés, dans ce contexte, «à savoir alléger la pression sur les établissements de santé et éviter les ruptures et pénuries périodiques des médicaments pour répondre rapidement aux besoins des malades, des objectifs qui impliquent une réorganisation globale de cette profession» a relevé le ministre.

Enfin, Hasbellaoui a fait part de la volonté des autorités publiques à améliorer la formation pédagogique des pharmaciens hospitaliers et «à en faire une spécialité à part entière dans le cursus universitaire», a-t-il soutenu.

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'