Le saignement des gencives

Le saignement des gencives
La Rédaction | 09 Janvier 2017 | 11:57

Le saignement des gencives est un phénomène très fréquent, et c’est probablement la raison pour laquelle il n’est pas pris au sérieux. Classiquement, il survient après le brossage des dents ou après avoir mordu dans un aliment dur comme la pomme. La plupart du temps, il est causé par une gingivite, mais peut parfois être révélateur d’un trouble plus général. Dans tous les cas, il n’est jamais anodin.

Le saignement des gencives associé à des facteurs locaux

Le saignement gingival présente des variations dans sa durée, sa fréquence, sa sévérité et dans la facilité avec laquelle on peut le provoquer. On distingue ainsi le saignement récidivant du saignement aigu.

Le saignement chronique récidivant

Le saignement gingival récidivant constitue pratiquement toujours la manifestation d’une gingivite d’origine bactérienne1. Cette affection atteint, à divers degrés, quasiment toute la population.

Des bactéries se déposent à la surface des dents et forment progressivement une substance que l’on appelle la plaque dentaire. Cette plaque, lorsqu’elle n’est pas suffisamment éliminée par le brossage, peut attaquer la gencive et provoquer une réaction inflammatoire. La gencive se trouve alors fragilisée et les tissus qui la constituent sont susceptibles d’entraîner une hémorragie au moindre contact. Le saignement survient donc après un traumatisme mécanique : un brossage dentaire, l’utilisation d’un cure-dent, une rétention alimentaire, un grincement des dents (bruxisme) ou par le sondage. Si l’on n’élimine pas cette inflammation, elle conduira lentement mais progressivement vers une parodontite qui peut entraîner la perte d’attache de la dent.

Le saignement aïgu

Il peut arriver que l’on saigne des gencives occasionnellement sans que cela soit révélateur d’une affection. L’irritation traumatique de la gencive par un brossage dentaire particulièrement agressif ou par des morceaux pointus d’aliments durs provoque le saignement même en l’absence de gingivite. Les brûlures gingivales dues à des aliments chauds pourraient aussi provoquer un saignement2.

Les saignements gingivaux liés à des troubles généraux

Il  existe des troubles généraux au cours desquels une hémorragie gingivale peut survenir sans être nécessairement associée à une gingivite ou provoquée par une irritation mécanique :

les anomalies vasculaires (carence en vitamines C ou allergie telle que le purpura de Henoch Schonlein) ;

l’hypoprothrombinémie (carence en vitamine K) ;

les troubles des plaquettes sanguines : purpura idiopathique, trombocytopénique consécutif à une lésion diffuse de la moelle osseuse ;

les troubles de la coagulation (hémophilie, leucémie ou maladie de Christmas) ;

une déficience du facteur tromboplastique des plaquettes sanguines consécutives à une urémie ;

La tendance hémorragique peut aussi être une conséquence d’une administration excessive de certains médicaments tels que les salicylates, les anticoagulants ou les anxiolytiques.

Comment réagir face à un saignement des gencives ?

La plupart des gens ne réagissent pas face à un saignement des gencives et n’en mesurent pas les conséquences. Ils lient essentiellement les problèmes de la cavité buccale aux soins dentaires et à la blancheur des dents. Or, la gingivite et la parodontite passent souvent inaperçues car elles ne s’accompagnent (dans un premier temps) ni de douleurs particulières, ni de problèmes esthétiques. Pourtant, il faut savoir qu’un saignement gingivale est anormal : une gencive saine présente une couleur rosée et ne saigne pas par simple contact.

Une bonne hygiène buccale

Si le problème résulte d’une inflammation bactérienne (et la probabilité est grande), il convient d’éliminer la plaque dentaire afin que les altérations inflammatoires disparaissent rapidement. Pour cela, il faut améliorer son hygiène buccale et son brossage. On conseille de se brosser les dents deux à trois fois par jour, après les repas et en n’oubliant pas les gencives. Pour cela, le mouvement de la brosse doit s’effectuer de la gencive vers la dent et en inclinant les poils de la brosse à 45°.

Par ailleurs, selon certaines études récentes3, le brossage électrique serait reconnu aujourd’hui comme plus efficace que le brossage manuel. L’utilisation quotidienne du fil dentaire ou d’une brosse interdentaire est fortement recommandée pour éliminer les particules alimentaires ou les bactéries qui pourraient se nicher entre les dents.

Consulter un dentiste

Si le stade de la gingivite est trop avancé ou si les mesures d’hygiène ne suffisent pas à arrêter les saignements, il est impératif de consulter un dentiste. Il est de toute façon recommandé de le voir régulièrement (idéalement tous les ans) de manière à prévenir et guérir toutes les affections précoces.

(passeportsante)

Mots-clés : Saignement Gencive
Catégories : Santé

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'