Le président Tebboune annonce des sanctions sévères contre les agresseurs du personnel médical

Le président Tebboune annonce des sanctions sévères contre les agresseurs du personnel médical
Par Nabil Semyane | 19 Juillet 2020 | 22:38

Le président Tebboune a annoncé dimanche son intention de faire promulguer par le gouvernement un texte de loi coercitif pour endiguer les agressions contre les personnels de santé qui se sont multipliées ces derniers jours.

"Je vais demander au gouvernement de promulguer un texte avec des sanctions sévères allant entre 5 ans et dix ans de prison", détaille le président Tebboune, lors de sa rencontre aujourd'hui avec ds responsables des média.

A la afin de l'entretien, le président Tebboune est revenu sur le sujet pour appeler les algériens à respecter les personnels médicaux qui sont en première ligne dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus, les qualifiant par ailleurs de "Moudjhidines"   

Si le chef de l'Etat ne s'est pas trop attardé dimanche sur la pandémie du Coronavirus, il n'a pas manqué pour autant  d'en appeler une nouvelle fois à la conscience, la responsabilité des citoyens pour leur demander de "respecter les mesures barrières", tout en reconnaissant que "le port du masques a des contraintes, il faut les supporter"

S'agissant du sacrifice de l'Aid, le président Tebboune préfère s'en remettre à l'avis des experts scientifique et religieux, mais ajout-,t-il" un citoyen qui n'a pas les moyens d'acheter un mouton , il n'est pas dans l'obligation de la faire, quand bien il s'agit d'une Sunna"

Pour les citoyens qui ont décidé de  respecter le rituel, le président leur  recommande  de "se rendre de préférence dans les abattoirs" et à défaut "respecter toutes les mesures pendant le rituel d'égorgement et de dépeçage de la bête. 

S'agissant de la prise en charge de certaines catégories de travailleurs frontalement  impactées par le crise du Coronavirus, le président a laissé clairement entendre , sans donner de chiffres, que des aides sous forme de salaires seront accordées aux chauffeurs de taxis et de bus, aux travailleurs du bâtiment. 

Mots-clés :

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'