La vague de chaleur continue de sévir !

La vague de chaleur continue de sévir !
Par Nabil Semyane | 02 Aout 2017 | 16:49

La canicule s’installe en Algérie qui fait face depuis quelques jours à une offensive de la température, avec un mercure qui tutoie les 40 degrés Celsius, à certains endroits.

 « Fournaise », « four crématoire », « chaleur d’enfer de Dieu », « colère de Vulcain »…. Un assaut de qualificatifs pour décrire la situation. Heureusement, météo Algérie annonce pour les prochains jours un retour à la normale de saison.

Ce coup de chaud ne s’explique pas uniquement par des raisons liées au « dérèglement » climatique, il y a aussi l’effet de l’homme. L’homme pyromane, l’homme incendiaire.

Annaba, Collo, Jijel continuent d’être la proie des flammes qui ont dévasté des centaines d’hectares de couvert végétal. Il y a deux semaines, c’était Tizi-Ouzou, Bouira Boumerdés.

 Ni habitations, ni bétail n’ont été épargnés par des départs de feu multiples, attisés par des souffles de vents continus

Ce pic de chaleur a pour conséquence un autre pic : celui de la consommation d’électricité générée par un usage massif des climatiseurs dans les foyers.

 Malgré les dispositions prises par le ministère de l’Energie avec l’augmentation des capacités de production d’électricité, des coupures  répététives  ont été constatées, donnant lieu à des poussées de colère des citoyens, dans certaines régions.

 La multiplicité des vidéos postées sur les réseaux sociaux donnent la mesure de l’ampleur de cette colère. A Alger, à Hydra même, des coupures se sont produites aujourd’hui à plusieurs reprises.

 Autre conséquence de cette déferlante de chaleur, les hôpitaux qui sont pris d’assaut par les personnes âgées et les asthmatiques.

 Sur les plateaux des télévisions, dans les matinales des radios, les médecins multiplient consignes et recommandations notamment la nécessité de s’hydrater, d’éviter des sorties, sauf en cas de nécessité avérée.  Tout un chacun doit être à l’écoute de ces conseils et supporter en attendant le retour à la normale.  

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'