Etre en surpoids favoriserait les problèmes dentaires

Etre en surpoids favoriserait les problèmes dentaires
Médias | 03 Juillet 2017 | 16:50

La surcharge pondérale serait liée à un risque accru de maladie parodontale, selon une étude menée sur la population thaïlandaise.

L'obésité et le surpoids favorisent le risque de problèmes de santé comme l'hypertension, le diabète de type 2 et les troubles cardiovasculaires. Mais il semblerait que la surcharge pondérale ait également un impact sur la santé dentaire. Une étude épidémiologique menée sur 160 patients en surpoids ou obèses en Thaïlande suggère qu'un excès de poids expose à un risque accru d'infections dentaires comme la parodontite, une inflammation des tissus de soutien de la dent.

Pour les besoins de l'étude, la santé dentaire et parodontale des participants ont été examinées par un spécialiste de la médecine bucco-dentaire, qui a réalisé un diagnostic des affections de la muqueuse buccale. Des tests sanguins ainsi que des radios des dents ont été effectués sur le panel.

Les patients en situation d'obésité (indice de masse corporelle supérieur à 30) avaient presque 6 fois plus de risques de parodontite sévère par rapport aux personnes au poids normal. Chez ceux en surpoids, le risque d'inflammation dentaire était plus que triplé par rapport aux sujets à l'IMC normal. Les Thaïlandais en surpoids ou obèses présentaient également un taux plus élevé de marqueurs d'inflammation dans le sang.

L'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire

Les résultats de cette étude parus dans la revue Oral diseases vont plus loin que les travaux réalisés jusqu'ici sur la relation entre l'excès de poids et les maladies bucco-dentaires. "Aucune étude antérieure n'avait exploré toutes les maladies de la muqueuse dentaire, parodontale et buccale en relation avec le profil sanguin et les marqueurs inflammatoires chez les personnes obèses ou en surpoids", a observé l'équipe du Dr Supanee Thanakun de la Mahidol University à Bangkok (Thaïlande).

D'origine infectieuse, la maladie parodontale affecte et détruit les tissus de soutien des dents (gencive et os), rappelle l'Union française de la santé bucco-dentaire (UFSBD). Cette pathologie, qui s'installe souvent vers l'âge de 30 ans, peut être stabilisée avec une bonne hygiène bucco-dentaire mais on ne peut en guérir.

(topsante)

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'