Agression du personnel médical : De la prison ferme pour 4 auteurs à Mila et mandat de dépôt pour 2 autres à M'sila

Agression du personnel médical : De la prison ferme pour 4 auteurs à Mila et mandat de dépôt pour 2 autres à M'sila
Par Lila Ghali | 15 Juillet 2020 | 17:24

 La justice a décidé de sévir contre les auteurs d'agression sur le personnel médical en pleine crise sanitaire liée à la Covid-19.

En effet, moins de 24 heures après les instructions du président de la République Abdelmadjid Tebboune à son premier ministre de se pencher sur une loi contre les auteurs de ce genre d'agissements, le tribunal de Ferdjioua dans la wilaya de Mila vient de condamner deux individus à la peine de 18 mois de prison ferme et deux autres à six mois de prison ferme avec dédommagement de l'hôpital de Ferdjioua d'un montant de 10 millions de centimes.

Ils sont poursuivis pour atteinte à un fonctionnaire pendant l'exercice de ses fonctions, destruction de biens publics et la mise en danger de la santé d'autrui.

Les faits s'étaient produits au début de la semaine courante quand ces individus s'étaient introduits de force à l'intérieur d'un service de l'hôpital de Ferdjioua pour faire sortir la dépouille mortelle de leur proche sans manquer de dégrader les locaux avant qu'ils ne soient arrêtés par les services de sécurité.

Dans la wilaya de M'sila, la justice a ordonné le placement sous mandat de dépôt de  deux personnes impliquées dans les incidents survenus le 11 juillet dernier quand ils avaient abandonné la dépouille de leur proche après s'être introduit de force à l'intérieur de l’hôpital de Sidi Aissa.

Un fait qu'ils ont attribué aux personnel soignant de l'hôpital en filmant la scène avant de la diffuser sur les réseaux sociaux. La mise en scène a été démentie par le wali de M'sila.

Ils sont également poursuivis pour destruction de biens publics, agression d'un fonctionnaire pendant l'exercice de ses fonctions et port d'arme blanche.

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'